Articles marqués avec ‘atelier créatif’

A la manière d’Arcimboldo (ECH)

Ecrit par Education sur . Publié dans 4. Les systèmes naturels et techniques, 5. Les représentations du monde et de l'activité humaine, Charruauds

Dans la cadre de l’opération “Un fruit pour la récré”, de jeunes artistes de l’école élémentaire des Charruauds, secondés par l’équipe d’animation périscolaire, se sont inspirés du peintre maniériste Giuseppe Arcimboldo pour réaliser une œuvre… alléchante :

1 fruit pour la recre _ ECH_2017
Tout comme l’artiste qui a réalisé à la fin de la Renaissance des portraits mélangeant des végétaux et des animaux, les enfants ont modelé des fruits en pâte à plâtre, qu’ils ont ensuite peints avec des effets les rendant plus réalistes.

La composition finale a été réalisée sur un panneau de bois, pour un rendu exposé pour le plaisir de tous dans le réfectoire.

De quoi nourrir l’appétit des convives, pour les découvertes culturelles comme pour le contenu de leur assiette !

En récré-atelier, la médiathèque fait son show ! (Carré – Centre)

Ecrit par Education sur . Publié dans 1. Les langages pour penser et communiquer, 2. Les méthodes et outils pour apprendre, Carré, Centre

Tout au long de l’année scolaire 2016-2017, la médiathèque municipale a proposé aux enfants 4 récré-ateliers, leur permettant de réaliser ensemble un kamishibai – petit théâtre d’images japonais, d’être sensibilisés aux risques sur Internet, grâce à l’animateur de l’Espace Numérique, ou encore de faire un tour du monde en papertoys !

mediatheque_show_2

Mercredi 21 juin 2017, quelques familles ont bravé la canicule pour venir découvrir les réalisations des enfants à l’occasion du « Récré-Atelier Show ! », organisé à la médiathèque Condorcet. Anna, Olivia et Widade, de l’école élémentaire de Carré, ont ainsi (re)lu et montré le kamishibai réalisé avec leurs camarades sur la 2ème période des récré-ateliers : « La boule magique dans le temps » [lien : *clic*].

Les jeunes filles ont également lu avec beaucoup d’enthousiasme et de professionnalisme (la médiathèque a hésité à les recruter !) le kamishibai réalisé par les enfants de CP-CE1 – absents ce jour – durant la 1ère période de l’année : « Le loup au pays des dinosaures », inspiré de la série d’albums d’Orianne Lallemand et Eléonore Thuillier. Une lecture proposée par la médiathécaire et un goûter partagé sont venus clore ce moment convivial…

mediatheque_show_1

Une exposition dévoilait également l’activité en cours de réalisation, sur l’école du Centre des Girondins : « Mon tour du monde en papertoys ! ».mediatheque_show_3

Au fil de cette 4ème période, les enfants sont partis à la découverte des monuments du monde (la statue de la Liberté, le Sphinx, Big Ben, la Grande Muraille de Chine…), et des récits et mystères qui les entourent ! Entre lecture d’albums, échanges entre apprentis voyageurs et confection des monuments… pas le temps de s’ennuyer !

Lors de la dernière séance, les enfants – à partir d’un papertoy de leur choix – ont proposé leur version illustrée du pays concerné… Et l’ensemble de ces œuvres sont à découvrir actuellement au 2nd étage de la médiathèque, accompagnées de livres sur le sujet, à emprunter !

mediatheque_show_6

Mais le tour du monde ne s’arrête pas là : rendez-vous dès la rentrée 2017 à l’école primaire du Sud pour un voyage culturel, ludique et créatif en Amérique ! L’Asie, puis l’Afrique suivront mais chut… nous n’en dirons pas plus pour l’instant…

Enregistrer

Enregistrer

Plus belle mon école, fleurissons-la ! (Nord – Charruauds – Sud – Garderose – Epinette – Carré – Centre)

Ecrit par Education sur . Publié dans 3. La formation de la personne et du citoyen, 4. Les systèmes naturels et techniques, 5. Les représentations du monde et de l'activité humaine, Carré, Centre, Charruauds, Epinette, Garderose, Nord, Sud

Pour accompagner la Ville dans sa démarche de fleurissement participatif (Clic), qui mieux que de jeunes jardiniers amateurs, enthousiastes et volontaires pour passer à l’action ? Petit bilan de ce printemps 2017, riche en projets fleuris pour les accueils périscolaires…

Sur l’école primaire du Nord-Saint Exupéry, les enfants ont décidé d’œuvrer pour leurs jeunes camarades de la maternelle, en fabriquant des jardinières, avec du bois de récupération, qui sont venues agrémenter le « jardin des petits », par ailleurs travaillé avec les enseignants dans le cadre du projet d’école.

Les primaires du Sud et de l’Epinette se sont lancées dans l’aménagement d’un espace fleuri, devant le bâtiment périscolaire pour l’une, en bordure de parc pour l’autre, qui a vu s’épanouir ces dernières semaines des pétales de toutes formes et couleurs, pour le plus grand ravissement des enfants et des insectes de passage.

A l’élémentaire Carré, ces derniers sont carrément invités à s’installer, avec la création d’une petite maison dédiée à leur habitation, qui trouvera sa place dans le fameux « jardin zen » périscolaire.Carré_printemps_5

Fameux, car ce jardin a fait l’objet d’un projet qui n’a pas attendu le printemps pour voir le jour. Inauguré en décembre dernier, les enfants se sont faits terrassiers, jardiniers et paysagistes pour imaginer cet espace vert –dans un environnement par ailleurs très urbain-, dédié au calme et à la contemplation, permettant tout au long de l’année de s’interroger sur des notions telles que la biodiversité et l’écologie.

Carré_printemps_1Carré_printemps_2Carré_printemps_3Et ce ne sont pas les petites grenouilles, depuis venues s’installer dans le bassin pour tenir compagnie aux poissons, qui vous diront le contraire…

Carré_printemps_4

(Vous pouvez agrandir la photo pour vous aider à trouver la grenouille…) 

Pour en finir sur ce jardin extraordinaire,  souhaitons la bienvenue aux deux derniers arbustes qui viennent d’y trouver leur place, un érable japonais et un pommier nain.

Pour l’élémentaire de Garderose, c’est non seulement le plaisir de planter collectivement des graines qui a marqué le printemps, mais aussi la volonté du Club Initiative périscolaire de profiter de l’occasion pour sensibiliser les parents à la protection de l’environnement. C’est ainsi que se sont vus être implantés à l’entrée de l’école un panneau « anti-mégots » et une boîte à idée pour embellir le site, le tout fabriqué par les enfants.

Dans les sites du centre-ville, les ateliers du printemps ont été l’occasion de planter des fleurs de rocaille et des plantes aromatiques dans un massif dédié à cet effet et dans des caisses en bois décorées par les enfants. Et pour sensibiliser leurs parents à la découverte du fruit de leur labeur qui vient agrémenter la cour, quoi de mieux qu’un atelier de création de fleurs en papier comme support d’invitation ?

Enfin, l’élémentaire Charruauds n’a pas été en reste dans cette célébration printanière,  avec la création de massifs surélevés autour des arbres de l’entrée de l’école, délimités par une bordure en osier et abritant aujourd’hui des plantes vivaces qui demandent peu d’arrosage. Et toujours dans sa démarche de réemploi d’objets recyclés, l’équipe périscolaire a aussi proposé la création de jardinières, certaines murales, dans de vieux bidons ayant retrouvé une nouvelle jeunesse après être passés sous le pinceau expert et coloré des enfants.

Charruauds_printemps_1Charruauds_printemps_3Charruauds_printemps_2

“Il y a des fleurs partout pour qui veut bien les voir”, a pu dire Matisse. Et sans doute plus encore dans les écoles libournaises, en ce printemps 2017…

Le bricolage, un jeu d’enfant (Sud)

Ecrit par Education sur . Publié dans 2. Les méthodes et outils pour apprendre, 3. La formation de la personne et du citoyen, 4. Les systèmes naturels et techniques, Sud

Scier, visser, clouer, percer, poncer, peindre… Un vocabulaire que les enfants de l’accueil périscolaire de l’école primaire du Sud connaissent bien depuis le début de l’année scolaire !

En effet, les bricoleurs en herbe, accompagnés des animateurs, sont régulièrement invités à coopérer pour construire des jeux surdimensionnés en bois qui viennent alimenter le fonds ludique de l’accueil périscolaire, à partir de matériaux de récupération (bois de palettes, vieux tableaux, chutes diverses…).

 jeubois_ESU_5jeubois_ESU_2jeubois_ESU_1

Et s’ils peuvent en réaliser des modèles miniatures à ramener à la maison, l’objectif premier reste d’offrir à la collectivité de l’école de nouveaux supports ludiques et partagés, parfois inspirés de jeux connus, parfois totalement inventés, mais toujours réalisés avec patience, la volonté qu’ils soient agréables à l’œil et la satisfaction d’une création personnelle.

jeubois_ESU_3jeubois_ESU_4jeubois_ESU_6

Et il se murmure que de nouveaux projets de jeux surdimensionnés pourraient voir le jour d’ici la fin de l’année scolaire, verticaux ceux-ci, agrémentant les murs de l’école… Le suspens étant intolérable, nous ne résisterons donc pas à vous dévoiler le premier d’entre eux, fraichement fixé : apprendre à Faire ses lacets grâce à un lapin, oui, c’est possible, à la primaire Sud !

jeux_verticaux_ESU1jeux_verticaux_ESU2

 

 

Les Girondins ont pris leurs marques (Centre)

Ecrit par Education sur . Publié dans 1. Les langages pour penser et communiquer, Centre

Après une rentrée placée sous le signe de la découverte de nouveaux locaux, le temps de la restructuration des écoles du Centre, “l’appropriation” a été le maitre-mot des animateurs de l’équipe périscolaire de l’élémentaire du Centre – Les Girondins, pour que les enfants vivent au mieux cette période de transition. En témoignent ces 3 projets… :

 

  • « ARBRECADABRA ! »

projet_ece1

Comme nous l’explique la référente-école municipale de ce site : « Dans le cadre de ce projet, les enfants ont pu personnifier les arbres de la cour, leur donnant un visage, un “petit nom”… Ils sont devenus des confidents du quotidien : des boites à souhaits y sont accrochées et tous, enfants, parents, enseignants et personnels municipaux peuvent venir y déposer leurs secrets, qui ne seront pas lus. Tout le monde sait que les arbres savent tenir leur langue. C’est un moyen presque magique d’évacuer certaines tensions, et une belle occasion de coucher à l’écrit quelques mots »

 

  • La création d’un espace “RELAX” dans la “périscour”

projet_ece2

Un peu de matériel de récupération pour donner une deuxième vie à certains objets qui auraient du finir à la déchetterie, une bonne dose de bonne humeur et d’huile de coude, une belle fresque pour égayer le tout et vous avez un espace-détente prisé pour les discussions entre amis…

 

  • La “Box d’expression”

projet_ece3

Entre jeu-concours, mode d’expression et exercice de style, ce projet est une invitation faite aux enfants de glisser leurs proses les plus originales dans une boite prévue à cet effet. Ressentis, poèmes ou libre-expression, les animateurs recueillent tous ces billets d’humeur et viennent, de temps en temps, créer l’évènement en les lisant, les déclamant ou les criant dans la cour. Et ils l’affirment : “Si les adultes ont lancé la dynamique, les prochains crieurs seront des enfants !»

projet_ece4