Articles marqués avec ‘citoyenneté’

L’Egalité est dans la boite ! (Récré-ateliers)

Ecrit par Education sur . Publié dans 3. La formation de la personne et du citoyen, 5. Les représentations du monde et de l'activité humaine, Nord, Récré-ateliers

logoEFG« Instaurer, dès le plus jeune âge, une culture de l’égalité et du respect entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes de demain, lutter contre les discriminations à raison du sexe, c’est l’une des missions de l’Ecole de la République » et c’est l’objectif que se fixe le plan national pour l’égalité filles-garçons lancé en 2014, plan qui perdure et qui se décline dans chaque académie à travers des actions éducatives et des actions de formation des personnels éducatifs : *clic*

La Ville de Libourne s’inscrit pleinement dans cette démarche, d’une part en le signifiant clairement dans l’un des axes de l’avenant 2017-2020 de son Projet Educatif de Territoire (*clic*), mais aussi en développant un outil pédagogique, « la Malle 50/50 », bénéficiant pour ce faire du conseil de la mission Egalité filles-garçons du Rectorat.

La malle sera présentée prochainement aux enfants, en récré-atelier à l’école primaire du Nord. Ils verront ainsi leurs réflexions accompagnées par une intervenante municipale -formée sur le sujet et par ailleurs plasticienne-, à partir d’activités ludiques et créatives, mais aussi par la découverte d’œuvres et de personnalités marquantes dans le champ artistique (Danse, Arts Visuels, Musique, Mode…)…

Leurs remarques et propositions viendront agrémenter le contenu de la boite, qui a vocation à évoluer au fil de ses présentations.

Sans imposer une « vérité culturelle », cet outil permettra donc aux enfants de s’amuser à identifier les stéréotypes, mais aussi d’aborder avec eux les notions qui accompagnent celle de l’égalité : l’identité, la différence, l’équité, la mixité…

La Malle 50/50 servira enfin, d’ici la fin de l’année, de support de formation en direction des équipes d’animation périscolaire, afin  d’être diffusée à terme sur l’ensemble des écoles élémentaires de la Ville.

Plus belle mon école, fleurissons-la ! (Nord – Charruauds – Sud – Garderose – Epinette – Carré – Centre)

Ecrit par Education sur . Publié dans 3. La formation de la personne et du citoyen, 4. Les systèmes naturels et techniques, 5. Les représentations du monde et de l'activité humaine, Carré, Centre, Charruauds, Epinette, Garderose, Nord, Sud

Pour accompagner la Ville dans sa démarche de fleurissement participatif (Clic), qui mieux que de jeunes jardiniers amateurs, enthousiastes et volontaires pour passer à l’action ? Petit bilan de ce printemps 2017, riche en projets fleuris pour les accueils périscolaires…

Sur l’école primaire du Nord-Saint Exupéry, les enfants ont décidé d’œuvrer pour leurs jeunes camarades de la maternelle, en fabriquant des jardinières, avec du bois de récupération, qui sont venues agrémenter le « jardin des petits », par ailleurs travaillé avec les enseignants dans le cadre du projet d’école.

Les primaires du Sud et de l’Epinette se sont lancées dans l’aménagement d’un espace fleuri, devant le bâtiment périscolaire pour l’une, en bordure de parc pour l’autre, qui a vu s’épanouir ces dernières semaines des pétales de toutes formes et couleurs, pour le plus grand ravissement des enfants et des insectes de passage.

A l’élémentaire Carré, ces derniers sont carrément invités à s’installer, avec la création d’une petite maison dédiée à leur habitation, qui trouvera sa place dans le fameux « jardin zen » périscolaire.Carré_printemps_5

Fameux, car ce jardin a fait l’objet d’un projet qui n’a pas attendu le printemps pour voir le jour. Inauguré en décembre dernier, les enfants se sont faits terrassiers, jardiniers et paysagistes pour imaginer cet espace vert –dans un environnement par ailleurs très urbain-, dédié au calme et à la contemplation, permettant tout au long de l’année de s’interroger sur des notions telles que la biodiversité et l’écologie.

Carré_printemps_1Carré_printemps_2Carré_printemps_3Et ce ne sont pas les petites grenouilles, depuis venues s’installer dans le bassin pour tenir compagnie aux poissons, qui vous diront le contraire…

Carré_printemps_4

(Vous pouvez agrandir la photo pour vous aider à trouver la grenouille…) 

Pour en finir sur ce jardin extraordinaire,  souhaitons la bienvenue aux deux derniers arbustes qui viennent d’y trouver leur place, un érable japonais et un pommier nain.

Pour l’élémentaire de Garderose, c’est non seulement le plaisir de planter collectivement des graines qui a marqué le printemps, mais aussi la volonté du Club Initiative périscolaire de profiter de l’occasion pour sensibiliser les parents à la protection de l’environnement. C’est ainsi que se sont vus être implantés à l’entrée de l’école un panneau « anti-mégots » et une boîte à idée pour embellir le site, le tout fabriqué par les enfants.

Dans les sites du centre-ville, les ateliers du printemps ont été l’occasion de planter des fleurs de rocaille et des plantes aromatiques dans un massif dédié à cet effet et dans des caisses en bois décorées par les enfants. Et pour sensibiliser leurs parents à la découverte du fruit de leur labeur qui vient agrémenter la cour, quoi de mieux qu’un atelier de création de fleurs en papier comme support d’invitation ?

Enfin, l’élémentaire Charruauds n’a pas été en reste dans cette célébration printanière,  avec la création de massifs surélevés autour des arbres de l’entrée de l’école, délimités par une bordure en osier et abritant aujourd’hui des plantes vivaces qui demandent peu d’arrosage. Et toujours dans sa démarche de réemploi d’objets recyclés, l’équipe périscolaire a aussi proposé la création de jardinières, certaines murales, dans de vieux bidons ayant retrouvé une nouvelle jeunesse après être passés sous le pinceau expert et coloré des enfants.

Charruauds_printemps_1Charruauds_printemps_3Charruauds_printemps_2

“Il y a des fleurs partout pour qui veut bien les voir”, a pu dire Matisse. Et sans doute plus encore dans les écoles libournaises, en ce printemps 2017…

Plantation d’un arbre de la laïcité (Nord)

Ecrit par Education sur . Publié dans 3. La formation de la personne et du citoyen, Nord

« On écrit sur les murs le nom de ceux qu’on aime
Des messages pour les jours à venir »

Vendredi 9 décembre 2016, les enfants du périscolaire de l’école primaire du Nord ont planté, dans le parc Berthon, un « arbre de la laïcité » – un amandier, symbole de la vie. Un premier arbre avait déjà été planté le 9 décembre 2015 au parc de l’Epinette par les enfants des ALSH.

eno_laicite_arbre

Pourquoi cette date ? Parce qu’il s’agit de la commémoration de la loi du 9 décembre 1905, qui porte séparation des Eglises et de l’Etat, et instaure donc le principe de laïcité, base fondamentale de liberté et de tolérance sur laquelle la République française s’est construite.

A cette occasion, les enfants ont chanté avec leurs animateurs « On écrit sur les murs » des Kids United, puis ont partagé leur définition de la laïcité, avant de s’armer de pelles et – chacun leur tour – jeter un peu de terre au pied de l’arbre, sous les applaudissements des familles et invités. Tous ont pu ensuite partager un moment convivial autour de jus de fruits et de petits gâteaux…

eno_laicite_chanson

 

Mots d’enfants…

« La loi de la laïcité a été votée le 9 décembre 1905. » Manon
« La laïcité, c’est le fait que tous les enfants ont le droit d’aller à l’école sans différence. » Solaymane
« La laïcité, c’est d’être tous égaux. » Axel
« La laïcité, c’est qu’on soit blanc, marron ou noir, c’est pas grave, on est tous des copains. » Mohammed Amine
« La laïcité, c’est être tous copains. » Arthur
« La laïcité, c’est l’égalité filles/garçons. » Ila
« La laïcité, c’est le respect de toutes les religions. » Eve Angelina
« La laïcité, c’est que la couleur c’est rien c’est juste ce qu’on est à l’intérieur qui compte vraiment. » Dorian

 

eno_laicite_egalite

A l’intérieur de la maison Berthon, les enfants exposaient des autoportraits qu’ils avaient réalisés : tous différents et tous égaux ! Sur un mur, un arbre d’expression invitait chacun – enfant comme adulte – à laisser comme trace de leur présence quelques mots sur la thématique. La soirée était également l’occasion de réfléchir sur l’égalité entre filles et garçons, autre thématique phare au sein des écoles.

eno_laicite_autoportraits

 

eno_laicite_expression

 

Un fruit pour la récré (Carré – Centre – Charruauds – Epinette – Garderose – Nord – Sud )

Ecrit par Education sur . Publié dans 3. La formation de la personne et du citoyen, Carré, Centre, Charruauds, Epinette, Garderose, Nord, Sud

un livret de recettes, de devinettes et de jeuxDepuis plusieurs années, la Ville de Libourne engage de nombreuses actions liées aux questions nutritionnelles en faveur des enfants : menu équilibré avec 5 composantes, introduction des produits issus de l’agriculture biologique ou encore promotion de la consommation de fruits frais.

Dans ce cadre, du 29 avril 2016 à la fin de l’année scolaire 2015-2016, les enfants participant à l’accueil périscolaire du soir ont eu la chance de prendre part à l’initiative du Ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, « Un fruit pour la récré ».

Le principe ? Chaque jeudi, lors du temps de goûter, chaque enfant s’est vu offrir un fruit frais ou un compote bio.

Outre la question du goût et de l’équilibre alimentaire, le second objectif de ce programme est de susciter une démarche éducative permettant aux enfants de mieux comprendre – par exemple – d’où viennent les fruits et leurs différentes variétés, ou encore ce qu’est la saisonnalité. Chaque distribution a donc été l’occasion d’une activité pédagogique autour du fruit.

Ainsi, à l’école primaire du Sud, par exemple, les enfants sont repartis avec  un livret de devinettes, de recettes et de jeux  autour de la thématique.

A l’école primaire de l’Epinette, un « projet fruité » a vu le jour, répondant également à la demande des enfants et des parents, qui sollicitaient une démarche active autour du développement durable, du recyclage et de la lutte contre le gaspillage.

A l’école élémentaire des Charruauds, les fruits ont inspiré aux enfants des envies créatives…

fruit1

fruit3

fruit2

Ce fut également le cas à la maternelle du Nord, où les enfants ont participé à la confection de « Monsieur Fruit » et du « gros arbre à fruit », qui décorent tous deux le réfectoire de leurs jolies couleurs ! L’occasion pour les plus jeunes de découvrir des fruits qu’ils ne connaissaient peut-être pas encore…

mno_arbre

mno_monsieur

Parce qu’il y a davantage à découvrir au printemps que lors des saisons froides, le « Fruit pour la récré » reviendra dans les écoles d’ici quelques mois… Mais, grâce au travail des animateurs, nul doute que les bonnes habitudes prises à l’occasion de cette action, elles, ne vont pas s’arrêter en si bon chemin !

Bâti-Ville (Récré-ateliers)

Ecrit par Education sur . Publié dans 3. La formation de la personne et du citoyen, Récré-ateliers

Mais que se cache-t-il derrière le récré-atelier « Bâti-Ville »..?
L’animatrice ayant conçu cette activité raconte…

« C’est l’histoire d’immeubles, derrière les fenêtres desquels il se passe des choses…

Ce récré-atelier est sur le thème de la ville.
Au fur et à mesure des séances, les enfants créent des fenêtres sur leur immeuble : une fenêtre avec leur portrait chinois, une autre avec le portrait dessiné d’un de leurs camarades tiré au hasard, d’autres encore avec des images de lieux emblématiques de Libourne, dans le passé, le présent, le futur…

bativille

Tout cela en jouant, dessinant, découpant, discutant et réfléchissant.
Une dernière séance permet aux enfants d’assembler les immeubles, de créer leurs villes et d’y jouer…

Chaque participant repart avec ses créations. »

A la rentrée de septembre 2016, ce sont les enfants de l’école élémentaire du Centre des Girondins qui auront la chance de pouvoir créer, imaginer, échanger, jouer… Une façon originale pour eux d’ouvrir leur regard sur ce qui les entoure !

bativille1

bativille2