Articles marqués avec ‘citoyenneté’

Club Initiative du SAEP Peyregourde

Ecrit par Education sur . Publié dans 3. La formation de la personne et du citoyen, S.A.E.P.

Depuis fin 2015, la Ville propose aux enfants des écoles élémentaires de Carré et de Garderose ainsi qu’à la Structure d’Animation Educative Périscolaire (SAEP) de Peyregourde de participer à un nouveau dispositif : le « Club Initiative ».

Ces Clubs ont pour objectif de développer l’action citoyenne dans différentes structures, en permettant de recueillir la parole des enfants et de mettre en place des initiatives sur l’école, le quartier, la ville.

Sur la SAEP de Peyregourde, les enfants ont réfléchi à plusieurs projets, parmi lesquels ils en ont sélectionnés 3 : le premier consiste à aider les personnes en difficulté, le deuxième à réaliser une activité autour du cheval, et le dernier à mettre en œuvre des actions autour de la propreté dans la résidence.

Le 3 juin 2016, les enfants et les animateurs de la SAEP inauguraient le jardin collectif de la résidence, réalisé par Domofrance et le service municipal de la médiation sociale, et géré par une association d’habitants. Ils y réalisaient déjà des plantations depuis quelques semaines et étaient très fiers de présenter le fruit de leur travail !

club_initiative

Lors de cette inauguration, ils ont invité les personnes présentes à contribuer avec eux aux plantations pour faire vivre ce beau jardin partagé !

inauguration_maire

Cette action fût également l’occasion de réaliser les projets du Club Initiative : les enfants de la SAEP sont partis à la rencontre de leurs voisins de la résidence, particulièrement les plus isolés, afin de les convier à l’évènement ; des animaux de la ferme étaient présents, ainsi que des poneys dont le crottin sera utilisé dans le jardin ; enfin, le SMICVAL était présent avec des jeux sur les thèmes du tri et du recyclage.

jardinage_inaug_saep

Un évènement convivial qui a remporté un vrai succès auprès des enfants comme des parents !

Livret-rallye « Libourne à portée de vue ! » (C.M.E)

Ecrit par Education sur . Publié dans 1. Les langages pour penser et communiquer, 3. La formation de la personne et du citoyen, C.M.E.

rallyeSur une idée de Marie, élue au sein de l’école du Sud, un projet de rallye-découverte de la Bastide – « Libourne à portée de vue ! » – a été réalisé par la commission Culture & Environnement du Conseil Municipal Enfant.

Abordant un des aspects du patrimoine de la ville, ce rallye prend la forme d’un jeu, conçu par les enfants en partenariat avec l’association Histoire de Voir et une graphiste : accompagnés de Robin et Guilhem, partis à l’aventure des secrets de la ville, les participants doivent accomplir une mission en répondant à une succession d’énigmes.

Les 19 et 20 septembre 2015, à l’occasion des Journées du Patrimoine, les jeunes conseillers ont pu partager le fruit de leur travail avec les promeneurs. Un parcours ludique et culturel attendait les curieux, seuls ou accompagnés d’un historien, afin de poser un regard différent sur les détails architecturaux de la bastide.

Proposé en avant-première, le rallye-découverte a reçu un vif succès de la part du public : environ 120 personnes y ont participé ! Les enfants ayant trouvé la réponse à l’énigme ont pu se rendre à l’Office de tourisme intercommunal du Libournais, où une surprise les attendait… Le rallye y est désormais à disposition du public, et les écoles élémentaires de la ville en recevront également un exemplaire.

Comme Sixtine, Marie et Manon, partez vous aussi sur les pistes de Robin…

sixtmarimanon2

La baguette en attente : un projet solidaire ! (C.M.E)

Ecrit par Education sur . Publié dans 3. La formation de la personne et du citoyen, C.M.E.

affiche_baguetteAprès un an et demi de réflexion, de débats et de préparation, un beau projet de la commission Solidarité du Conseil Municipal Enfant a vu le jour le 30 juin 2015 : la baguette en attente.

Transposition française du concept italien du « café suspendu », il s’agit d’un grand mouvement citoyen de générosité, qui consiste à offrir aux plus démunis des baguettes de pain prépayées par un client anonyme.

Le concept ? Un client – donateur – achète deux baguettes de pain, la première est pour lui, la seconde est mise en attente pour une personne dans le besoin – le bénéficiaire. Il peut s’agir d’un sans domicile fixe, d’une personne retraitée ne disposant que d’une petite pension, d’une mère de famille en grande difficulté… Il s’agit surtout d’un rapport de confiance, entre le boulanger, le donateur et le bénéficiaire. Les boulangers restent des commerçants de proximité où ce rapport de confiance peut s’instaurer.

Les enfants ont pris leur rôle très au sérieux, allant à la rencontre des boulangers de la ville pour leur proposer de participer à cette action citoyenne, réalisant des dessins pour décorer la fiche explicative diffusée aux boulangers, s’entrainant à défendre à l’oral leur projet par des jeux de rôle…

Et le résultat est là : 5 boulangeries ont accepté de participer à leur initiative !

La Boulangerie, 151, avenue du maréchal Foch
Le Fournil du vignoble, 12, avenue du Général de Gaulle
Pâtisserie Arnold, avenue Georges Clemenceau
Le Fournil des Allées, 27 places Decazes
Boulangerie Berce, 9 rue du Théâtre

photo_tous

Afin de valoriser le projet, elles ont reçu chacune un kit contenant un tableau ardoise pour indiquer le nombre de baguettes en attente, des flyers pour expliquer aux clients le concept et des affiches pour la vitrine de la boulangerie.

don kit boulanger

Les enfants donnent le kit à un boulanger…

Pour les boulangeries qui le souhaitent, il est toujours possible de participer en prenant contact avec l’animatrice C.M.E au 05.57.55.57.17.

C’est maintenant aux libournais de faire preuve de solidarité, et de donner pleinement vie à cette action riche en humanité et en partage. Les boulangeries vous attendent !

achat de la première baguette en attente

Le premier client d’une baguette en attente…

13ème C.M.E. – 3ème séance plénière (C.M.E.)

Ecrit par Education sur . Publié dans 3. La formation de la personne et du citoyen, C.M.E.

Le 10 février 2014, les jeunes élus du Conseil Municipal Enfant avaient partagé un moment-clé de leur aventure citoyenne : la séance plénière d’ouverture, en présence de Monsieur le Maire, au cours de laquelle ils avaient tour à tour présenté leurs projets pour la ville, ceux-là même pour lesquels ils avaient été élus par leurs camarades.

Répartis en 4 commissions, ils se sont depuis régulièrement réunis pour échanger sur leurs idées et leurs avancées, qu’ils ont partagées lors d’une 2ème séance plénière, le 17 novembre 2014.

Afin de faire un point tous ensemble, et de voter de nouveaux projets, les enfants étaient conviés – le 7 avril 2015 – à une 3ème séance plénière…

groupe

Mardi 7 avril 2015 – 17h30 – Salle du Conseil
Regard sur la séance plénière…

Après avoir souhaité la bienvenue aux conseillers, Monsieur le Maire précise que cette séance sera consacrée au suivi des travaux.

Il donne ensuite la parole au secrétaire de séance, Mathéo, qui fait l’appel et vérifie que le quorum est atteint. 25 conseillers sur 33 sont présents ce soir.

Monsieur le Maire salue ses deux adjoints, Messieurs Marty, délégué à l’Education et à la Démocratie participative, et Grelot, délégué à la propreté, aux espaces verts et à l’aménagement des quais et des berges. C’est justement sur ce dernier point que Monsieur Grelot interviendra, afin de présenter aux enfants le projet de restructuration envisagé.

Puis vient le moment pour les jeunes conseillers de réaliser un point concernant les projets adoptés lors de la séance plénière précédente…

elisePour la Commission Culture et Environnement, Elise commence en évoquant les panneaux attrape chewing-gum. 4 panneaux ont été commandés par la Ville, ils seront installés courant avril par les services techniques municipaux devant les lycées Max Linder, Henri Brulle, Montesquieu et le collège Eugène Atget. Le slogan de cette action ? « Fais place nette… ‘’dé-gum’’ le sol ! »

chimene

Chimène, de la Commission Solidarité, fait ensuite le bilan de la participation du C.M.E. aux Semaines du Vivre-Ensemble, organisées par un collectif d’associations et le CCAS de la Ville. Une réussite !

 

Pour la Commission Sport et Loisirs, Manon présente les réponses apportées aux propositions d’installation de jeux d’eau, et d’une piste pour faire du roller, de la trottinette ou courir autour des city-stades de la ville. manonB

La jeune conseillère est allée elle-même tester la piste d’athlétisme du stade Maurel-Audry avec des rollers, sur les conseils du pôle Sport de la Ville. Elle juge cette piste « agréable, elle tremble un peu mais cela ne dérange pas vraiment. On peut pratiquer le roller en sécurité sans gêner personne ». Ce stade est aujourd’hui accessible à tous en soirée et le week-end. Manon invite « tous les pratiquants de cette activité à essayer ».

Concernant l’idée d’installer des jeux d’eau sur les quais, la proposition des conseillers a été intégrée dans le cahier des charges du concours pour l’aménagement des quais et des berges, à la demande du Maire et en concertation avec Monsieur Grelot.

Ce dernier, par l’intermédiaire d’un diaporama, présente aux enfants le projet de cette grande promenade, qui va de Condat aux Dagueys en passant par le centre-ville, avec une aire de jeux, des jeux d’eau et une zone « 2 roues ».

Monsieur le Maire s’engage à présenter le projet du C.M.E. à l’équipe choisie pour mettre en œuvre ce grand projet, qui devrait être réalisé d’ici 3-4 ans.

Il insiste également sur l’intérêt des projets des enfants, portant sur de « beaux sujets » qui les intéressent souvent davantage qu’ils n’attirent les adultes.

Pour clore le sujet, Monsieur le Maire explique qu’il souhaite que des espaces sur la ville soient dédiés au roller, et que le nouveau city-stade de Garderose, en cours de réalisation, ouvrira dans quelques semaines.

La 3ème partie de cette plénière est consacrée à la présentation des projets à adopter en fin de séance…

marieMarie et Peyo, de la Commission Culture et Environnement, font un point sur leur projet « Livret rallye découverte de Libourne » et proposent au vote les étapes suivantes du projet.

La 2ème étape, explique Peyo consiste à « travailler avec un graphiste pour donner du charme [au] livret et envie au public de l’utiliser. Cette deuxième étape a un coût de 800€ pour la mise en page du livret et pour 1000 exemplaires imprimés. [Le] livret aura un maximum de 8 pages A5 recto verso. »

Marie, elle, rapporte : « Nous souhaitons faire connaitre notre livret pendant les Journées du Patrimoine les 19 et 20 septembre 2015. Pour cela, nous allons organiser un rallye. Pour la mise en place de ce rallye, nous prévoyons un budget de 200€ pour l’achat d’un goûter, de récompenses… Si nous n’utilisons pas entièrement ces 200€ pour le rallye, nous les utiliserons pour imprimer un peu plus de livrets. »peyo

Le budget pour clore ce projet est donc de 1000€.

Sur la thématique du patrimoine, le Maire saisit se de l’occasion pour évoquer le projet de rénovation du beffroi de l’église Saint-Jean, dont les cloches ne sonneront plus jusqu’à la mi-juillet… Il explique que chacune des 8 cloches a un nom, une histoire, un son différent, et qu’elles seront exposées au public durant la durée des travaux. Cela ne manque pas de susciter quelques questions de la part des enfants…

zoe2Zoé, de la Commission Solidarité, expose ensuite le projet « La baguette en attente », et en rappelle le principe : « un client, le donateur, achète deux baguettes de pain : la première est pour lui, la seconde est mise en attente pour une personne dans le besoin, le bénéficiaire ».

Après avoir préparé leur argumentaire, plusieurs conseillères sont donc parties à la conquête des 18 boulangeries libournaises recensées, afin de leur présenter le concept. 7 ont déjà répondu favorablement.

Pour financer les kits – tableau ardoise, flyers et affiches – qui seront offerts aux boulangeries participantes, un budget de 1190€ (soit 7 x 170€) est proposé au vote.

Vient le tour de Salomé, de la Commission Sport et Loisirs, avec le projet des Olympiades à Libourne.

La jeune conseillère explique : « Nous proposons de faire des jeux sportifs pour tous avec des challenges à relever. […] nous avons choisi des activités autour du foot, du kayak, du speedminton, du disc golf, du rugby et de l’eau. En plus de l’activité kayak qui sera animée avec l’aide de l’association de kayak de Libourne, nous souhaiterions profiter de la proximité du lac pour proposer une animation ludique et rigolote avec des structures gonflables et des pistolets à eau. La location de l’ensemble du matériel pour réaliser cette activité a un coût de 550€. salome2».

Ses camarades s’interrogent sur le coût de la manifestation pour les familles – elle sera gratuite, ainsi que sur sa pérennité. Monsieur le Maire rappelle que certaines actions mises en œuvre par le C.M.E. ont effectivement été reconduites par la suite par les services municipaux. Si les Olympiades remportent du succès, pourquoi ne pas envisager leur reconduction ?

200€ sont également prévus pour le goûter qui viendra clore l’animation, soit un budget de 750€.

mattéoEnfin, Mattéo, de la Commission Aménagement de la Ville et Sécurité Routière, présente le suivi du projet « Jeux dans la ville ».

Trois espaces-jeux différents sont envisagés : une aire de trottinette peinte au sol au stade Maurel Audry, pour un coût de 100€ ; une aire de jeux peints au sol devant le gymnase des Dagueys, pour un coût de 200€ ; et une table de ping-pong à l’Epinette, pour un coût de 1650€. Soit un total de 1950€.

Ces propositions font débat, notamment concernant les jeux peints au sol. Les enfants s’interroge sur la pertinence de les mettre en place devant le gymnase, « ils ne seront pas forcément vus par le public ». L’idée d’un fléchage indiquant les jeux est proposée. Mais cela aurait un coût… Monsieur le Maire les rassure : il est encore temps de réfléchir à un autre emplacement.

Est également débattue la question de l’emplacement de la table de ping-pong dans le parc de l’Epinette. Monsieur Grelot s’occupant aussi des parcs et jardins, les enfants pourront le solliciter afin de déterminer le meilleur endroit.

Vote des projets

Monsieur le Maire félicite les enfants pour leurs projets pertinents, et qui rentrent parfaitement dans le budget. En effet, les conseillers disposent d’un budget de 5000€ et le montant de leurs projets s’élève à 4890€.

Arrive le moment du vote à main levée…

vote

  •  Le livret-rally est adopté avec 19 voix pour, 3 contre et 1 abstention.
  •  La « baguette en attente » est également adoptée avec 18 voix pour, 1 contre et 6 abstentions.
  •  Il en va de même pour les Olympiades avec 19 voix pour, 0 contre et 6 abstentions.
  •  Enfin, le projet de jeux dans la ville est adopté avec 11 voix pour, 6 contre et 6 abstentions.

L’ensemble des projets est donc adopté !

Une jeune conseillère s’interroge concernant l’argent restant : est-il perdu ? Non, répond Monsieur le Maire : d’ici décembre – la fin de leur mandat – les enfants ont le temps d’avoir une autre idée pour l’utiliser. Et si ce n’est pas le cas, il sera reversé dans un budget commun.

Pour conclure…

Monsieur le Maire conclut la séance en remerciant et en félicitant les enfants, car « c’est un engagement d’être élu ». Il remercie également les parents, avant d’inviter les familles à un jus d’orange d’honneur…

La prochaine séance plénière aura lieu en novembre 2015. Ce sera l’occasion pour les conseillers de faire le bilan de leur mandat.

Journée du Vivre-Ensemble (C.M.E.)

Ecrit par Education sur . Publié dans 3. La formation de la personne et du citoyen, C.M.E.

Le mercredi 11 mars 2015 après-midi, sous un beau soleil, les enfants de la commission Solidarité du 13ème Conseil Municipal Enfant se sont réunis place Abel Surchamp, dans le cadre des Semaines du Vivre-Ensemble – du 9 au 21 mars 2015.

Leur objectif ? Favoriser l’échange entre personnes porteuses de handicap et valides, par le biais d’activités ludiques et sportives.

Cette Journée du Vivre-Ensemble, ils la préparent depuis plusieurs semaines déjà, lors de leurs réunions en commissions, afin que tout soit prêt le jour J. Ils ont – par exemple – fabriqué deux jeux de kermesse : un jeu de cibles et un grand visage en carton sur lequel il fallait – à l’aveugle – accrocher divers accessoires.

100_1380

D’autres jeux, tels que le chamboul’tout ou le « trapenaum » (jeu dans lequel les participants doivent reconnaitre des objets au toucher) ont été prêtés par la ludothèque municipale.

chamboule tout et trappenaum

Plusieurs associations proposaient par ailleurs des démonstrations et activités sportives handi-valides, tels que la danse, l’escalade, le tir à l’arc ou un parcours en fauteuil roulant. Elles pouvaient également présenter leurs actions dans le cadre du village associatif.

2 membres du cme parcours fauteuil

danse handi-valide

mur d'escalade

parcours fauteuil

sarbacanne au fond et tir à l'arc

Un public nombreux a participé à cette journée, devenue un incontournable des actions du C.M.E !

vision d'ensemble du stand CME