Articles marqués avec ‘convivialité’

Plus belle mon école, fleurissons-la ! (Nord – Charruauds – Sud – Garderose – Epinette – Carré – Centre)

Ecrit par Education sur . Publié dans 3. La formation de la personne et du citoyen, 4. Les systèmes naturels et techniques, 5. Les représentations du monde et de l'activité humaine, Carré, Centre, Charruauds, Epinette, Garderose, Nord, Sud

Pour accompagner la Ville dans sa démarche de fleurissement participatif (Clic), qui mieux que de jeunes jardiniers amateurs, enthousiastes et volontaires pour passer à l’action ? Petit bilan de ce printemps 2017, riche en projets fleuris pour les accueils périscolaires…

Sur l’école primaire du Nord-Saint Exupéry, les enfants ont décidé d’œuvrer pour leurs jeunes camarades de la maternelle, en fabriquant des jardinières, avec du bois de récupération, qui sont venues agrémenter le « jardin des petits », par ailleurs travaillé avec les enseignants dans le cadre du projet d’école.

Les primaires du Sud et de l’Epinette se sont lancées dans l’aménagement d’un espace fleuri, devant le bâtiment périscolaire pour l’une, en bordure de parc pour l’autre, qui a vu s’épanouir ces dernières semaines des pétales de toutes formes et couleurs, pour le plus grand ravissement des enfants et des insectes de passage.

A l’élémentaire Carré, ces derniers sont carrément invités à s’installer, avec la création d’une petite maison dédiée à leur habitation, qui trouvera sa place dans le fameux « jardin zen » périscolaire.Carré_printemps_5

Fameux, car ce jardin a fait l’objet d’un projet qui n’a pas attendu le printemps pour voir le jour. Inauguré en décembre dernier, les enfants se sont faits terrassiers, jardiniers et paysagistes pour imaginer cet espace vert –dans un environnement par ailleurs très urbain-, dédié au calme et à la contemplation, permettant tout au long de l’année de s’interroger sur des notions telles que la biodiversité et l’écologie.

Carré_printemps_1Carré_printemps_2Carré_printemps_3Et ce ne sont pas les petites grenouilles, depuis venues s’installer dans le bassin pour tenir compagnie aux poissons, qui vous diront le contraire…

Carré_printemps_4

(Vous pouvez agrandir la photo pour vous aider à trouver la grenouille…) 

Pour en finir sur ce jardin extraordinaire,  souhaitons la bienvenue aux deux derniers arbustes qui viennent d’y trouver leur place, un érable japonais et un pommier nain.

Pour l’élémentaire de Garderose, c’est non seulement le plaisir de planter collectivement des graines qui a marqué le printemps, mais aussi la volonté du Club Initiative périscolaire de profiter de l’occasion pour sensibiliser les parents à la protection de l’environnement. C’est ainsi que se sont vus être implantés à l’entrée de l’école un panneau « anti-mégots » et une boîte à idée pour embellir le site, le tout fabriqué par les enfants.

Dans les sites du centre-ville, les ateliers du printemps ont été l’occasion de planter des fleurs de rocaille et des plantes aromatiques dans un massif dédié à cet effet et dans des caisses en bois décorées par les enfants. Et pour sensibiliser leurs parents à la découverte du fruit de leur labeur qui vient agrémenter la cour, quoi de mieux qu’un atelier de création de fleurs en papier comme support d’invitation ?

Enfin, l’élémentaire Charruauds n’a pas été en reste dans cette célébration printanière,  avec la création de massifs surélevés autour des arbres de l’entrée de l’école, délimités par une bordure en osier et abritant aujourd’hui des plantes vivaces qui demandent peu d’arrosage. Et toujours dans sa démarche de réemploi d’objets recyclés, l’équipe périscolaire a aussi proposé la création de jardinières, certaines murales, dans de vieux bidons ayant retrouvé une nouvelle jeunesse après être passés sous le pinceau expert et coloré des enfants.

Charruauds_printemps_1Charruauds_printemps_3Charruauds_printemps_2

“Il y a des fleurs partout pour qui veut bien les voir”, a pu dire Matisse. Et sans doute plus encore dans les écoles libournaises, en ce printemps 2017…

Vivement la prochaine météorite ! (Centre)

Ecrit par Education sur . Publié dans 3. La formation de la personne et du citoyen, Centre

Selon des experts en astronomie, une météorite aurait explosé dans le ciel libournais le jeudi 6 avril 2017 au-dessus des écoles élémentaires du Centre, phénomène accrédité par des agences internationales plus “officielles” les unes que les autres.

Pour autant, suite aux premières investigations menées dans la journée, aucune conséquence ne semblait à déplorer, tout paraissait normal…

Jusqu’à l’apparition en soirée d’une équipe périscolaire entièrement remaniée, pour s’être trop approchée d’un débris stellaire conférant des super-pouvoirs, tombé inopinément dans la cour : au revoir les animateurs, voici que pour encadrer les enfants surgissent Supercut, Super Fly, Captain Morgan, Super Girl,  Captain Amerisa, Cat woman et même Elastic’Girl !ece_avril2017_equipe

 

C’est à partir de cette histoire tout droit sortie d’un blockbuster américain que l’équipe d’animation a proposé aux enfants, comme aux parents, d’ouvrir un “centre de formation pour super-héros”, afin que chacun puisse découvrir son super-pouvoir.

Au programme de cet étonnant carnaval, on pouvait notamment participer à un stage de création de costume (masque, bracelets « super pouvoir »,…) ece_avril2017_atelier

ece_avril2017_atelier2

… ou encore danser pour chercher l’inspiration de son nom de super-héros !

ece_avril2017_Danse_170526

 

Après bien des fous-rires, cette « formation-express » s’est clôturée dans une ambiance festive, par un goûter partagé où se sont côtoyés « Montagne de Muscles », « Super SimSim », « Super Zozo », « Hyper Curly » et bien d’autres nouveaux héros.

Étrangement, le lendemain, les animateurs périscolaires avaient perdu leurs costumes et ne se souvenaient que de pas grand-chose… Avec ou sans pouvoir, nul doute qu’ils n’en restent pas moins « super » !

Les forts du Fort (Sud)

Ecrit par Education sur . Publié dans 3. La formation de la personne et du citoyen, Sud

esu_fevrier_1900_2017

En février dernier, parents et enfants de l’école primaire du Sud avaient pu vivre une soirée particulièrement originale concoctée par l’équipe d’animation périscolaire, sur la thématique des cabinets de curiosité du début du XXème siècle. Entre chasse aux trolls, cueillette de senteurs, jeux d’observation minutieuse ou visite d’une exposition aussi farfelue que passionnante, ALOA est passé à coté d’un bel article…

Faute avouée à demi pardonnée, d’autant plus que l’équipe d’animation n’en finit pas de proposer de nouvelles aventures à partager, avec la complicité des enfants. Pour preuve, cette soirée Fort Moyard du jeudi 13 avril 2017…

Tigres en cage, personnages hauts en couleurs chargés de faire passer des épreuves non moins colorées, clés à trouver… et même un Père Chouras Junior, plus vrai que nature, étaient au rendez-vous ! Non, toute ressemblance avec une certaine émission télévisée n’est pas du tout fortuite…

esu_moyard

Pour remporter des clés, nombreuses étaient les difficultés. Il fallait, par exemple, faire fonctionner sa mémoire, avec le jeu de Lady’Color, et ses séquences colorées à reproduire… Pas aussi facile que ça en a l’air !

esu_ladycolore

Cléo, quant à elle, proposait aux enfants de glisser leurs mains dans d’antiques pots remplis de… de quoi ? On ne le saura pas, mais les grimaces des participants valaient tous les discours !

esu_cleo

Boyana et son épreuve de coopération invitaient les enfants à chausser quatre par quatre des skis, et à avancer ensemble. Pas si facile, encore une fois ! Tout comme les casse-têtes du Père Chouras Jr qui ont intrigué plus d’un enfant (et d’un parent !).

Entre deux épreuves, les courageux aventuriers ont également pu partager des jeux de société, accompagnés par un ludothécaire.esu_ludo_chouras

 

Les participants ont même eu droit à un « Mélinda, tête de tigre ! », qui a fort heureusement vu  les grands félins (en peluche) rester bien dociles pour ne dévorer aucun enfant. Ouf…

esu_tigres

 

C’est ainsi qu’épreuves après énigmes, les enfants ont pu collecter des indices, leur permettant de découvrir le thème de la prochaine soirée parents-enfants. Fin du suspens : elle sera sous le signe des super-héros. Préparez masques, capes et collants, cette future super-soirée viendra sonner le début des vacances d’été…

En attendant, au vu des sourires et des rires échangés, nul doute que parents et enfants ont encore passé un très bon moment, avec ou sans trésor à la clé.

Les Girondins ont pris leurs marques (Centre)

Ecrit par Education sur . Publié dans 1. Les langages pour penser et communiquer, Centre

Après une rentrée placée sous le signe de la découverte de nouveaux locaux, le temps de la restructuration des écoles du Centre, “l’appropriation” a été le maitre-mot des animateurs de l’équipe périscolaire de l’élémentaire du Centre – Les Girondins, pour que les enfants vivent au mieux cette période de transition. En témoignent ces 3 projets… :

 

  • « ARBRECADABRA ! »

projet_ece1

Comme nous l’explique la référente-école municipale de ce site : « Dans le cadre de ce projet, les enfants ont pu personnifier les arbres de la cour, leur donnant un visage, un “petit nom”… Ils sont devenus des confidents du quotidien : des boites à souhaits y sont accrochées et tous, enfants, parents, enseignants et personnels municipaux peuvent venir y déposer leurs secrets, qui ne seront pas lus. Tout le monde sait que les arbres savent tenir leur langue. C’est un moyen presque magique d’évacuer certaines tensions, et une belle occasion de coucher à l’écrit quelques mots »

 

  • La création d’un espace “RELAX” dans la “périscour”

projet_ece2

Un peu de matériel de récupération pour donner une deuxième vie à certains objets qui auraient du finir à la déchetterie, une bonne dose de bonne humeur et d’huile de coude, une belle fresque pour égayer le tout et vous avez un espace-détente prisé pour les discussions entre amis…

 

  • La “Box d’expression”

projet_ece3

Entre jeu-concours, mode d’expression et exercice de style, ce projet est une invitation faite aux enfants de glisser leurs proses les plus originales dans une boite prévue à cet effet. Ressentis, poèmes ou libre-expression, les animateurs recueillent tous ces billets d’humeur et viennent, de temps en temps, créer l’évènement en les lisant, les déclamant ou les criant dans la cour. Et ils l’affirment : “Si les adultes ont lancé la dynamique, les prochains crieurs seront des enfants !»

projet_ece4

 

Le Biblio’troc, ça continue ! (Carré – Centre – Charruauds – Epinette – Garderose – Nord – Sud )

Ecrit par Education sur . Publié dans 1. Les langages pour penser et communiquer, 3. La formation de la personne et du citoyen, Carré, Centre, Charruauds, Epinette, Garderose, Nord, Sud

Fin novembre dernier  a eu lieu la deuxième journée « Biblio’troc » sur les écoles élémentaires et primaires.

Dans la continuité de l’expérience menée l’an dernier, a été défini sur chaque site un espace dédié à l’échange de livres entre les enfants. Ceux qui le souhaitent, avec l’accord de leurs parents, alimentent cet espace en apportant de chez eux un ou plusieurs livres, revues et/ou magazines en bon état.

A titre d’exemple, à l’école élémentaire des Charruauds, la référente de l’école est revenue sur cette journée : « Un grand merci à Romane  qui a fait un don d’une trentaine de livres pour le troc. Un plaisir partagé qui a fait le bonheur de tous les enfants fréquentant l’accueil périscolaire et qui viennent à tour de rôle se régaler de lectures nouvelles. « J’avais besoin de faire de la place, il y a longtemps que j’y pensais ! », nous a dit Romane en déballant les livres de son sac. Ce fut aussi pour elle l’occasion de discuter de quelques-unes de ses lectures favorites. Des copines les avaient lus, un cercle de lecture improvisé est né, d’autres enfants ont dit qu’ils en amèneraient aussi … et c’est reparti pour le troc cette année ! »

Le cercle de lecture en pleine discussion

Le cercle de lecture en pleine discussion