Des imprimantes 3D dans les écoles… (Charruauds-Nord-Sud-Epinette-Carré-Garderose-Centre)

Ecrit par Education sur . Publié dans 1. Les langages pour penser et communiquer, 2. Les méthodes et outils pour apprendre, 4. Les systèmes naturels et techniques, Carré, Centre, Charruauds, Epinette, Garderose, Nord, Récré-ateliers, Sud

La  consolidation des équipes d’animation périscolaire dans leur technicité et la qualité des liens partenariaux avec l’inspection de circonscription de l’Education Nationale figurent parmi les enseignements tirés de la mise en œuvre du Projet Éducatif de Territoire (PEdT) libournais sur la période 2014-2017.

Pour aller encore plus loin dans ses ambitions éducatives, la Ville a donc souhaité proposer un avenant à son PEdT pour la période 2017-2020, en cohérence avec ces enseignements mais aussi avec de nouveaux objectifs, parmi lesquels figurent « Les apprentissages par l’innovation technologique ».

Et c’est avec le soutien de l’équipe pédagogique de la Circonscription Libourne 1 que la Ville a décidé d’équiper l’ensemble de ses écoles élémentaires d’une imprimante 3D d’ici fin 2017 et d’apporter à ses équipes d’animation, ainsi qu’aux enseignants concernés, un temps de formation conjoint pour développer des projets communs et complémentaires autour de cette nouvelle technologie.

Pour ce faire, 3 modules de formation partagée seront proposés d’ici la fin de l’année, avec des imprimantes… livrées en kit !

montage_imprimante_3d_6

 

Loin d’être une contrainte, ce montage « par soi-même » permettra aux utilisateurs d’être plus autonomes au quotidien dans la gestion technique de l’appareil.

Le premier module « Montage accompagné » s’est déroulé en deux après-midis, les mercredis 15 et 22 novembre 2017, pour permettre :
• Le montage de l’imprimante ;
• Son étalonnage et sa calibration ;
• La première utilisation du Logiciel CURA by DAGOMA (interface d’impression) ;
• La première impression.

montage_imprimante_3d_4 montage_imprimante_3d_2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le second module, « Découverte de l’impression 3D », organisé le 29 novembre après-midi, abordera :
• Les bases de l’impression 3D ;
• Les différents matériaux utilisables via l’imprimante et leur utilisation ;
• L’utilisation au quotidien de l’imprimante (chargement de filament, changement du support d’accroche, maintenance préventive) ;
• La découverte des bibliothèques « clés en main » d’objets à imprimer depuis Internet ;
• L’utilisation de logiciel gratuit de modélisation TinkerCAD pour la création originale, le détournement ou la personnalisation d’objet.
• La réalisation d’une création originale.

En parallèle, la Ville et les conseillers pédagogiques travailleront de concert au développement de “scenarii pédagogiques”, pour proposer des fiches-projets à destination des enseignants (en lien avec le Socle Commun des apprentissages/ le langage : développement d’une problématique dont la résolution passe par l’impression 3D) et des animateurs (contenus ludiques incluant obligatoirement la notion d’intérêt général : tout projet d’impression doit servir la collectivité de l’école).

Un projet ambitieux, une innovation pédagogique unique dans l’Académie -voire peut-être en France, en cycle élémentaire ?-, une belle démarche institutionnellement partagée, le tout au profit des enfants scolarisés dans nos écoles qui pourront découvrir cette nouvelle technologie et bénéficier des apprentissages qui l’accompagnent dès le retour des vacances de noël !

Pour approfondir le sujet :

– Un lien vers un dossier pédagogique : *Clic*

– Une petite vidéo pour comprendre “Comment ça marche, une imprimante 3D ?” : *Clic*

– Une visite dans un atelier d’impression : *Clic*

En récré-atelier, la médiathèque fait son show ! (Carré – Centre)

Ecrit par Education sur . Publié dans 1. Les langages pour penser et communiquer, 2. Les méthodes et outils pour apprendre, Carré, Centre

Tout au long de l’année scolaire 2016-2017, la médiathèque municipale a proposé aux enfants 4 récré-ateliers, leur permettant de réaliser ensemble un kamishibai – petit théâtre d’images japonais, d’être sensibilisés aux risques sur Internet, grâce à l’animateur de l’Espace Numérique, ou encore de faire un tour du monde en papertoys !

mediatheque_show_2

Mercredi 21 juin 2017, quelques familles ont bravé la canicule pour venir découvrir les réalisations des enfants à l’occasion du « Récré-Atelier Show ! », organisé à la médiathèque Condorcet. Anna, Olivia et Widade, de l’école élémentaire de Carré, ont ainsi (re)lu et montré le kamishibai réalisé avec leurs camarades sur la 2ème période des récré-ateliers : « La boule magique dans le temps » [lien : *clic*].

Les jeunes filles ont également lu avec beaucoup d’enthousiasme et de professionnalisme (la médiathèque a hésité à les recruter !) le kamishibai réalisé par les enfants de CP-CE1 – absents ce jour – durant la 1ère période de l’année : « Le loup au pays des dinosaures », inspiré de la série d’albums d’Orianne Lallemand et Eléonore Thuillier. Une lecture proposée par la médiathécaire et un goûter partagé sont venus clore ce moment convivial…

mediatheque_show_1

Une exposition dévoilait également l’activité en cours de réalisation, sur l’école du Centre des Girondins : « Mon tour du monde en papertoys ! ».mediatheque_show_3

Au fil de cette 4ème période, les enfants sont partis à la découverte des monuments du monde (la statue de la Liberté, le Sphinx, Big Ben, la Grande Muraille de Chine…), et des récits et mystères qui les entourent ! Entre lecture d’albums, échanges entre apprentis voyageurs et confection des monuments… pas le temps de s’ennuyer !

Lors de la dernière séance, les enfants – à partir d’un papertoy de leur choix – ont proposé leur version illustrée du pays concerné… Et l’ensemble de ces œuvres sont à découvrir actuellement au 2nd étage de la médiathèque, accompagnées de livres sur le sujet, à emprunter !

mediatheque_show_6

Mais le tour du monde ne s’arrête pas là : rendez-vous dès la rentrée 2017 à l’école primaire du Sud pour un voyage culturel, ludique et créatif en Amérique ! L’Asie, puis l’Afrique suivront mais chut… nous n’en dirons pas plus pour l’instant…

Enregistrer

Enregistrer

Plus belle mon école, fleurissons-la ! (Nord – Charruauds – Sud – Garderose – Epinette – Carré – Centre)

Ecrit par Education sur . Publié dans 3. La formation de la personne et du citoyen, 4. Les systèmes naturels et techniques, 5. Les représentations du monde et de l'activité humaine, Carré, Centre, Charruauds, Epinette, Garderose, Nord, Sud

Pour accompagner la Ville dans sa démarche de fleurissement participatif (Clic), qui mieux que de jeunes jardiniers amateurs, enthousiastes et volontaires pour passer à l’action ? Petit bilan de ce printemps 2017, riche en projets fleuris pour les accueils périscolaires…

Sur l’école primaire du Nord-Saint Exupéry, les enfants ont décidé d’œuvrer pour leurs jeunes camarades de la maternelle, en fabriquant des jardinières, avec du bois de récupération, qui sont venues agrémenter le « jardin des petits », par ailleurs travaillé avec les enseignants dans le cadre du projet d’école.

Les primaires du Sud et de l’Epinette se sont lancées dans l’aménagement d’un espace fleuri, devant le bâtiment périscolaire pour l’une, en bordure de parc pour l’autre, qui a vu s’épanouir ces dernières semaines des pétales de toutes formes et couleurs, pour le plus grand ravissement des enfants et des insectes de passage.

A l’élémentaire Carré, ces derniers sont carrément invités à s’installer, avec la création d’une petite maison dédiée à leur habitation, qui trouvera sa place dans le fameux « jardin zen » périscolaire.Carré_printemps_5

Fameux, car ce jardin a fait l’objet d’un projet qui n’a pas attendu le printemps pour voir le jour. Inauguré en décembre dernier, les enfants se sont faits terrassiers, jardiniers et paysagistes pour imaginer cet espace vert –dans un environnement par ailleurs très urbain-, dédié au calme et à la contemplation, permettant tout au long de l’année de s’interroger sur des notions telles que la biodiversité et l’écologie.

Carré_printemps_1Carré_printemps_2Carré_printemps_3Et ce ne sont pas les petites grenouilles, depuis venues s’installer dans le bassin pour tenir compagnie aux poissons, qui vous diront le contraire…

Carré_printemps_4

(Vous pouvez agrandir la photo pour vous aider à trouver la grenouille…) 

Pour en finir sur ce jardin extraordinaire,  souhaitons la bienvenue aux deux derniers arbustes qui viennent d’y trouver leur place, un érable japonais et un pommier nain.

Pour l’élémentaire de Garderose, c’est non seulement le plaisir de planter collectivement des graines qui a marqué le printemps, mais aussi la volonté du Club Initiative périscolaire de profiter de l’occasion pour sensibiliser les parents à la protection de l’environnement. C’est ainsi que se sont vus être implantés à l’entrée de l’école un panneau « anti-mégots » et une boîte à idée pour embellir le site, le tout fabriqué par les enfants.

Dans les sites du centre-ville, les ateliers du printemps ont été l’occasion de planter des fleurs de rocaille et des plantes aromatiques dans un massif dédié à cet effet et dans des caisses en bois décorées par les enfants. Et pour sensibiliser leurs parents à la découverte du fruit de leur labeur qui vient agrémenter la cour, quoi de mieux qu’un atelier de création de fleurs en papier comme support d’invitation ?

Enfin, l’élémentaire Charruauds n’a pas été en reste dans cette célébration printanière,  avec la création de massifs surélevés autour des arbres de l’entrée de l’école, délimités par une bordure en osier et abritant aujourd’hui des plantes vivaces qui demandent peu d’arrosage. Et toujours dans sa démarche de réemploi d’objets recyclés, l’équipe périscolaire a aussi proposé la création de jardinières, certaines murales, dans de vieux bidons ayant retrouvé une nouvelle jeunesse après être passés sous le pinceau expert et coloré des enfants.

Charruauds_printemps_1Charruauds_printemps_3Charruauds_printemps_2

“Il y a des fleurs partout pour qui veut bien les voir”, a pu dire Matisse. Et sans doute plus encore dans les écoles libournaises, en ce printemps 2017…

Vivement la prochaine météorite ! (Centre)

Ecrit par Education sur . Publié dans 3. La formation de la personne et du citoyen, Centre

Selon des experts en astronomie, une météorite aurait explosé dans le ciel libournais le jeudi 6 avril 2017 au-dessus des écoles élémentaires du Centre, phénomène accrédité par des agences internationales plus “officielles” les unes que les autres.

Pour autant, suite aux premières investigations menées dans la journée, aucune conséquence ne semblait à déplorer, tout paraissait normal…

Jusqu’à l’apparition en soirée d’une équipe périscolaire entièrement remaniée, pour s’être trop approchée d’un débris stellaire conférant des super-pouvoirs, tombé inopinément dans la cour : au revoir les animateurs, voici que pour encadrer les enfants surgissent Supercut, Super Fly, Captain Morgan, Super Girl,  Captain Amerisa, Cat woman et même Elastic’Girl !ece_avril2017_equipe

 

C’est à partir de cette histoire tout droit sortie d’un blockbuster américain que l’équipe d’animation a proposé aux enfants, comme aux parents, d’ouvrir un “centre de formation pour super-héros”, afin que chacun puisse découvrir son super-pouvoir.

Au programme de cet étonnant carnaval, on pouvait notamment participer à un stage de création de costume (masque, bracelets « super pouvoir »,…) ece_avril2017_atelier

ece_avril2017_atelier2

… ou encore danser pour chercher l’inspiration de son nom de super-héros !

ece_avril2017_Danse_170526

 

Après bien des fous-rires, cette « formation-express » s’est clôturée dans une ambiance festive, par un goûter partagé où se sont côtoyés « Montagne de Muscles », « Super SimSim », « Super Zozo », « Hyper Curly » et bien d’autres nouveaux héros.

Étrangement, le lendemain, les animateurs périscolaires avaient perdu leurs costumes et ne se souvenaient que de pas grand-chose… Avec ou sans pouvoir, nul doute qu’ils n’en restent pas moins « super » !

Les Girondins ont pris leurs marques (Centre)

Ecrit par Education sur . Publié dans 1. Les langages pour penser et communiquer, Centre

Après une rentrée placée sous le signe de la découverte de nouveaux locaux, le temps de la restructuration des écoles du Centre, “l’appropriation” a été le maitre-mot des animateurs de l’équipe périscolaire de l’élémentaire du Centre – Les Girondins, pour que les enfants vivent au mieux cette période de transition. En témoignent ces 3 projets… :

 

  • « ARBRECADABRA ! »

projet_ece1

Comme nous l’explique la référente-école municipale de ce site : « Dans le cadre de ce projet, les enfants ont pu personnifier les arbres de la cour, leur donnant un visage, un “petit nom”… Ils sont devenus des confidents du quotidien : des boites à souhaits y sont accrochées et tous, enfants, parents, enseignants et personnels municipaux peuvent venir y déposer leurs secrets, qui ne seront pas lus. Tout le monde sait que les arbres savent tenir leur langue. C’est un moyen presque magique d’évacuer certaines tensions, et une belle occasion de coucher à l’écrit quelques mots »

 

  • La création d’un espace “RELAX” dans la “périscour”

projet_ece2

Un peu de matériel de récupération pour donner une deuxième vie à certains objets qui auraient du finir à la déchetterie, une bonne dose de bonne humeur et d’huile de coude, une belle fresque pour égayer le tout et vous avez un espace-détente prisé pour les discussions entre amis…

 

  • La “Box d’expression”

projet_ece3

Entre jeu-concours, mode d’expression et exercice de style, ce projet est une invitation faite aux enfants de glisser leurs proses les plus originales dans une boite prévue à cet effet. Ressentis, poèmes ou libre-expression, les animateurs recueillent tous ces billets d’humeur et viennent, de temps en temps, créer l’évènement en les lisant, les déclamant ou les criant dans la cour. Et ils l’affirment : “Si les adultes ont lancé la dynamique, les prochains crieurs seront des enfants !»

projet_ece4