L’Egalité est dans la boite ! (Récré-ateliers)

Ecrit par Education sur . Publié dans 3. La formation de la personne et du citoyen, 5. Les représentations du monde et de l'activité humaine, Nord, Récré-ateliers

logoEFG« Instaurer, dès le plus jeune âge, une culture de l’égalité et du respect entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes de demain, lutter contre les discriminations à raison du sexe, c’est l’une des missions de l’Ecole de la République » et c’est l’objectif que se fixe le plan national pour l’égalité filles-garçons lancé en 2014, plan qui perdure et qui se décline dans chaque académie à travers des actions éducatives et des actions de formation des personnels éducatifs : *clic*

La Ville de Libourne s’inscrit pleinement dans cette démarche, d’une part en le signifiant clairement dans l’un des axes de l’avenant 2017-2020 de son Projet Educatif de Territoire (*clic*), mais aussi en développant un outil pédagogique, « la Malle 50/50 », bénéficiant pour ce faire du conseil de la mission Egalité filles-garçons du Rectorat.

La malle sera présentée prochainement aux enfants, en récré-atelier à l’école primaire du Nord. Ils verront ainsi leurs réflexions accompagnées par une intervenante municipale -formée sur le sujet et par ailleurs plasticienne-, à partir d’activités ludiques et créatives, mais aussi par la découverte d’œuvres et de personnalités marquantes dans le champ artistique (Danse, Arts Visuels, Musique, Mode…)…

Leurs remarques et propositions viendront agrémenter le contenu de la boite, qui a vocation à évoluer au fil de ses présentations.

Sans imposer une « vérité culturelle », cet outil permettra donc aux enfants de s’amuser à identifier les stéréotypes, mais aussi d’aborder avec eux les notions qui accompagnent celle de l’égalité : l’identité, la différence, l’équité, la mixité…

La Malle 50/50 servira enfin, d’ici la fin de l’année, de support de formation en direction des équipes d’animation périscolaire, afin  d’être diffusée à terme sur l’ensemble des écoles élémentaires de la Ville.

Les as des piñatas (Epinette-Garderose)

Ecrit par Education sur . Publié dans 5. Les représentations du monde et de l'activité humaine, Epinette, Garderose

Le samedi 24 mars dernier voyait le grand retour du Carnaval, de ses strass, de ses confettis et de ses chars déboulant en centre-ville !

Si c’est à l’initiative des commerçants libournais que cette résurrection s’est opérée, de nombreux accueils périscolaires ont participé à la fête, en préparant avec les enfants, en amont de la manifestation, masques, costumes, maracas et autres accessoires festifs.

Par exemple, à l’accueil périscolaire de Garderose, c’est une soirée entière qui a été consacrée à la préparation de l’évènement, avec la participation des parents et au rythme des batucadas brésiliennes.

carnaval2018_4

 

Mais cette année, la palme de l’investissement est revenue aux enfants de l’accueil périscolaire de l’Epinette, qui se sont chargés de la réalisation de piñatas plus originales les unes que les autres, qui sont venues orner les chars le jour du défilé…

-Cliquez pour agrandir- 

carnaval2018_1

carnaval2018_2

Cette activité a connu un tel succès auprès des enfants qu’à leur demande, elle fera l’objet d’un recré-atelier sur la dernière période de l’année : *clic*

A ce rythme-là, ils auront leur propre char l’année prochaine…

Et si on partait en voyage avec la médiathèque..? (Récré-ateliers – Nord – Sud)

Ecrit par Education sur . Publié dans 5. Les représentations du monde et de l'activité humaine, Nord, Récré-ateliers, Sud

« Et si on partait en voyage..? ». Voilà l’invitation lancée tout au long de l’année par la médiathèque Condorcet dans le cadre des récré-ateliers.

Du grand froid du Nord aux carnavals du Sud en passant par New York ou les territoires amérindiens : c’est l’Amérique qui a été le terrain de jeu d’une dizaine d’enfants de l’école élémentaire du Sud durant la première période de récré-ateliers, de septembre en décembre.

Tout au long de la deuxième période, ce sont cette fois des enfants de l’école primaire du Nord qui ont fait leurs valises pour un autre continent, tout aussi vaste et tout aussi riche : l’Asie.

Nos jeunes voyageurs sont tout d’abord partis en Russie, y découvrir les festivités de fin d’année… Ils ont également réalisé en papertoy la célèbre cathédrale Saint Basile et ses dômes multicolores.
Puis direction la Chine, à la découverte du tangram, avec un petit détour par la Thaïlande, le temps d’un jeu de cour auquel les a convié l’animatrice d’un autre atelier : « Aux quatre coins du monde » – on voyage décidément beaucoup, à l’école du Nord !

mediatheque1thailande_eno_09022018

Au Japon, les enfants ont découvert la Fête des Enfants et leurs carpes colorées volant dans le ciel… Un rouleau de papier toilette, quelques feuilles de papier de soie, de la colle et hop ! à leur tour de créer des poissons multicolores !

mediatheque2japon_eno_09022018

Enfin, un bref passage en Corée du Sud leur a permis de (re)découvrir le ttakji, jeu traditionnel que quelques enfants avaient gardé en mémoire… Vous vous souvenez de ce récré-atelier consacré à ce pays sur cette même école, en fin d’année scolaire 2015-2016 ? Non ? Eux s’en souvenaient en tout cas !

mediatheque3coree_eno_09022018

Le bilan ?

« Je trouve que c’était super bien ! » / « J’ai trouvé que le récré-atelier était vraiment trop bien ! » / « J’ai beaucoup aimé ! » / « Je trouve que le récré-atelier était bien parce qu’il y a beaucoup d’activités »… Marwa, Anarose, Chloé, Faty, Florine, Manon, Nawel, Ulysse, Zoé et Yassmine semblent unanimement ravis !

Le voyage continue sur la période 3 à l’école élémentaire des Charruauds, sous le soleil de l’Afrique… On repart pour un tour !

Mi-mai, la médiathèque accueillera une exposition reprenant les différentes activités réalisées par les enfants durant ces trois ateliers… N’oubliez pas de revenir sur ALOA pour en connaitre les détails, ils seront mis en ligne prochainement !

A la manière d’Arcimboldo (Charruauds)

Ecrit par Education sur . Publié dans 4. Les systèmes naturels et techniques, 5. Les représentations du monde et de l'activité humaine, Charruauds

Dans la cadre de l’opération “Un fruit pour la récré”, de jeunes artistes de l’école élémentaire des Charruauds, secondés par l’équipe d’animation périscolaire, se sont inspirés du peintre maniériste Giuseppe Arcimboldo pour réaliser une œuvre… alléchante :

1 fruit pour la recre _ ECH_2017
Tout comme l’artiste qui a réalisé à la fin de la Renaissance des portraits mélangeant des végétaux et des animaux, les enfants ont modelé des fruits en pâte à plâtre, qu’ils ont ensuite peints avec des effets les rendant plus réalistes.

La composition finale a été réalisée sur un panneau de bois, pour un rendu exposé pour le plaisir de tous dans le réfectoire.

De quoi nourrir l’appétit des convives, pour les découvertes culturelles comme pour le contenu de leur assiette !

Le repas le plus important de la journée (Carré)

Ecrit par Education sur . Publié dans 5. Les représentations du monde et de l'activité humaine, Carré

Avant d’affronter une belle journée d’apprentissages et de loisirs à l’école, rien de tel qu’un bon petit-déjeuner !

Et ce ne sont pas les enfants de l’élémentaire de Carré qui vous diront le contraire, se rappelant de l’expérience de février dernier lors de laquelle l’équipe de la Cuisine Centrale et celle d’animation périscolaire ont organisé un petit-déjeuner… sur l’école !

Pour rappel, le petit déjeuner permet à l’organisme de faire le plein d’énergie et de nutriments pour la matinée, c’est « le starter de la journée » qui permet d’éviter la fatigue de fin de matinée. S’il est complet, il peut se composer :
· D’un produit céréalier (pain, biscotte, céréales peu sucrées) ;
· D’un produit laitier (lait demi-écrémé, yaourt, fromage blanc, fromage) ;
· D’un fruit ou compote ou d’½ verre de jus de fruit sans sucre ajouté ;
· D’une boisson (lait, jus de fruit, eau).

Pour aller plus loin et afin de découvrir ce qu’il se fait en la matière chez nos voisins anglais, le mercredi 29 mars avait été organisé sur l’école un « breakfast » à l’anglaise.  Les enfants avaient pu manger des saucisses, de la gelée, des haricots coco « beans », du bacon, etc… Selon certains avis, un tel régime le matin mettrait en route le métabolisme, permettrait ensuite de mieux digérer les autres repas, et serait meilleur pour la santé qu’un bol de céréales.

Si l’expérience s’en est arrêtée là, nous pouvons sans doute méditer ce dicton anglais : « Eat Breakfast like a king, lunch like a prince and have supper like a pauper *».

De là à dire que les enfants de l’école élémentaire de Carré ont été traités comme des rois ce jour-là, il n’y a qu’un pas…

 

*Prendre un petit-déjeuner de Roi, un déjeuner de Prince et un diner de mendiant…