A la manière d’Arcimboldo (ECH)

Ecrit par Education sur . Publié dans 4. Les systèmes naturels et techniques, 5. Les représentations du monde et de l'activité humaine, Charruauds

Dans la cadre de l’opération “Un fruit pour la récré”, de jeunes artistes de l’école élémentaire des Charruauds, secondés par l’équipe d’animation périscolaire, se sont inspirés du peintre maniériste Giuseppe Arcimboldo pour réaliser une œuvre… alléchante :

1 fruit pour la recre _ ECH_2017
Tout comme l’artiste qui a réalisé à la fin de la Renaissance des portraits mélangeant des végétaux et des animaux, les enfants ont modelé des fruits en pâte à plâtre, qu’ils ont ensuite peints avec des effets les rendant plus réalistes.

La composition finale a été réalisée sur un panneau de bois, pour un rendu exposé pour le plaisir de tous dans le réfectoire.

De quoi nourrir l’appétit des convives, pour les découvertes culturelles comme pour le contenu de leur assiette !

Le repas le plus important de la journée (ECA)

Ecrit par Education sur . Publié dans 5. Les représentations du monde et de l'activité humaine, Carré

Avant d’affronter une belle journée d’apprentissages et de loisirs à l’école, rien de tel qu’un bon petit-déjeuner !

Et ce ne sont pas les enfants de l’élémentaire de Carré qui vous diront le contraire, se rappelant de l’expérience de février dernier lors de laquelle l’équipe de la Cuisine Centrale et celle d’animation périscolaire ont organisé un petit-déjeuner… sur l’école !

Pour rappel, le petit déjeuner permet à l’organisme de faire le plein d’énergie et de nutriments pour la matinée, c’est « le starter de la journée » qui permet d’éviter la fatigue de fin de matinée. S’il est complet, il peut se composer :
· D’un produit céréalier (pain, biscotte, céréales peu sucrées) ;
· D’un produit laitier (lait demi-écrémé, yaourt, fromage blanc, fromage) ;
· D’un fruit ou compote ou d’½ verre de jus de fruit sans sucre ajouté ;
· D’une boisson (lait, jus de fruit, eau).

Pour aller plus loin et afin de découvrir ce qu’il se fait en la matière chez nos voisins anglais, le mercredi 29 mars avait été organisé sur l’école un « breakfast » à l’anglaise.  Les enfants avaient pu manger des saucisses, de la gelée, des haricots coco « beans », du bacon, etc… Selon certains avis, un tel régime le matin mettrait en route le métabolisme, permettrait ensuite de mieux digérer les autres repas, et serait meilleur pour la santé qu’un bol de céréales.

Si l’expérience s’en est arrêtée là, nous pouvons sans doute méditer ce dicton anglais : « Eat Breakfast like a king, lunch like a prince and have supper like a pauper *».

De là à dire que les enfants de l’école élémentaire de Carré ont été traités comme des rois ce jour-là, il n’y a qu’un pas…

 

*Prendre un petit-déjeuner de Roi, un déjeuner de Prince et un diner de mendiant…

Plus belle mon école, fleurissons-la ! (Nord – Charruauds – Sud – Garderose – Epinette – Carré – Centre)

Ecrit par Education sur . Publié dans 3. La formation de la personne et du citoyen, 4. Les systèmes naturels et techniques, 5. Les représentations du monde et de l'activité humaine, Carré, Centre, Charruauds, Epinette, Garderose, Nord, Sud

Pour accompagner la Ville dans sa démarche de fleurissement participatif (Clic), qui mieux que de jeunes jardiniers amateurs, enthousiastes et volontaires pour passer à l’action ? Petit bilan de ce printemps 2017, riche en projets fleuris pour les accueils périscolaires…

Sur l’école primaire du Nord-Saint Exupéry, les enfants ont décidé d’œuvrer pour leurs jeunes camarades de la maternelle, en fabriquant des jardinières, avec du bois de récupération, qui sont venues agrémenter le « jardin des petits », par ailleurs travaillé avec les enseignants dans le cadre du projet d’école.

Les primaires du Sud et de l’Epinette se sont lancées dans l’aménagement d’un espace fleuri, devant le bâtiment périscolaire pour l’une, en bordure de parc pour l’autre, qui a vu s’épanouir ces dernières semaines des pétales de toutes formes et couleurs, pour le plus grand ravissement des enfants et des insectes de passage.

A l’élémentaire Carré, ces derniers sont carrément invités à s’installer, avec la création d’une petite maison dédiée à leur habitation, qui trouvera sa place dans le fameux « jardin zen » périscolaire.Carré_printemps_5

Fameux, car ce jardin a fait l’objet d’un projet qui n’a pas attendu le printemps pour voir le jour. Inauguré en décembre dernier, les enfants se sont faits terrassiers, jardiniers et paysagistes pour imaginer cet espace vert –dans un environnement par ailleurs très urbain-, dédié au calme et à la contemplation, permettant tout au long de l’année de s’interroger sur des notions telles que la biodiversité et l’écologie.

Carré_printemps_1Carré_printemps_2Carré_printemps_3Et ce ne sont pas les petites grenouilles, depuis venues s’installer dans le bassin pour tenir compagnie aux poissons, qui vous diront le contraire…

Carré_printemps_4

(Vous pouvez agrandir la photo pour vous aider à trouver la grenouille…) 

Pour en finir sur ce jardin extraordinaire,  souhaitons la bienvenue aux deux derniers arbustes qui viennent d’y trouver leur place, un érable japonais et un pommier nain.

Pour l’élémentaire de Garderose, c’est non seulement le plaisir de planter collectivement des graines qui a marqué le printemps, mais aussi la volonté du Club Initiative périscolaire de profiter de l’occasion pour sensibiliser les parents à la protection de l’environnement. C’est ainsi que se sont vus être implantés à l’entrée de l’école un panneau « anti-mégots » et une boîte à idée pour embellir le site, le tout fabriqué par les enfants.

Dans les sites du centre-ville, les ateliers du printemps ont été l’occasion de planter des fleurs de rocaille et des plantes aromatiques dans un massif dédié à cet effet et dans des caisses en bois décorées par les enfants. Et pour sensibiliser leurs parents à la découverte du fruit de leur labeur qui vient agrémenter la cour, quoi de mieux qu’un atelier de création de fleurs en papier comme support d’invitation ?

Enfin, l’élémentaire Charruauds n’a pas été en reste dans cette célébration printanière,  avec la création de massifs surélevés autour des arbres de l’entrée de l’école, délimités par une bordure en osier et abritant aujourd’hui des plantes vivaces qui demandent peu d’arrosage. Et toujours dans sa démarche de réemploi d’objets recyclés, l’équipe périscolaire a aussi proposé la création de jardinières, certaines murales, dans de vieux bidons ayant retrouvé une nouvelle jeunesse après être passés sous le pinceau expert et coloré des enfants.

Charruauds_printemps_1Charruauds_printemps_3Charruauds_printemps_2

“Il y a des fleurs partout pour qui veut bien les voir”, a pu dire Matisse. Et sans doute plus encore dans les écoles libournaises, en ce printemps 2017…

Des récré-ateliers créatifs… (Récré-ateliers – Carré)

Ecrit par Education sur . Publié dans 1. Les langages pour penser et communiquer, 5. Les représentations du monde et de l'activité humaine, Carré, Récré-ateliers

Voilà un mois que les récré-ateliers ont repris sur l’ensemble des écoles de la ville… L’occasion pour les enfants de découvrir de nouvelles activités et de partager des moments privilégiés avec les animateurs et animatrices qu’ils côtoient au quotidien, mais aussi avec des intervenant(e)s extérieurs (associations, auto-entrepreneurs, enseignants d’autres écoles…).

A l’école élémentaire de Carré, par exemple, une enseignante de maternelle propose aux plus jeunes (CP-CE1) un atelier consacré aux arts visuels, avec l’objectif de réaliser une fresque collective, partagée avec tous puisqu’elle prendra place sur l’un des murs entourant la cour de l’école !

eca_mains2

Les enfants n’ont pas manqué d’idées ! Mais il faut faire des choix… Alors ce seront les empreintes de leurs mains qui décoreront le mur, ainsi que le nom de l’école ou un mot en portant les valeurs (« fraternité », par exemple).

Les enfants se sont entrainés…

eca_dessins

eca_mains

Ils sont prêts !

eca_mur

Dans les semaines à venir, le mur se parera de couleurs et les enfants auront la fierté d’avoir créé une œuvre qui restera, pour tous leurs camarades à venir…

 

Pendant ce temps, dans la bibliothèque de l’école, une auteure de littérature de jeunesse propose aux enfants un autre atelier d’expression créative, non plus autour des arts plastiques, mais des mots.

Lundi 10 octobre, par exemple, les enfants étaient invités – à partir de clichés d’Eugène Atget, photographe libournais – à imaginer ce qui pouvait bien se dérouler « hors du cadre »…

Les enfants ont puisé dans leurs différents univers et souvenirs pour proposer un texte personnel – ou rédigé en groupe – qu’ils ont ensuite pu lire à leurs camarades.

eca_ecriture

Au bout de la ruelle, photographiée par Eugène Atget, Adrien a par exemple imaginé un monde de Noël, peuplé de lutins et de jouets ; pour Rafaël, la ruelle cache de nombreux animaux, des éléphants aux oiseaux… Arthur, très inspiré par la photo, s’interroge sur l’idée même de ruelle, de « bout », sur ce qu’elle peut cacher et signifier…

Les enfants s’écoutent avec beaucoup de respect, dans une ambiance apaisée où chacun trouve ses mots… et sa place.

eca_lecture2

 

eca_lectureEt pour rester dans un sentiment de calme et de bien-être, les enfants de l’école sont en train de réaliser un jardin zen, qui – chaque jour un peu plus – prend forme…

eca_mare

Mais patience ! Nous aurons la chance de découvrir ce projet une prochaine fois… :)

Récré-atelier « A la manière des Navajos » (Centre – Récré-atelier)

Ecrit par Education sur . Publié dans 5. Les représentations du monde et de l'activité humaine, Centre, Récré-ateliers

Lors de la 4ème période de récré-ateliers de l’année scolaire 2015-2016, les enfants de l’école élémentaire du Centre ont pu s’initier au tissage, « à la manière des indiens Navajos »… Ils ont ainsi fabriqué leur propre métier à tisser et réalisé les patrons des bijoux qu’ils souhaitaient créer.

navajos1

L’animatrice en charge de l’atelier raconte : « Les enfants ont réalisé un ou plusieurs bracelets. Ils ont été très passionnés et assidus tout au long de ce récré-atelier, ainsi que dans leur projet qu’ils ont même continué sur les temps de récréation ! ».

navajos

Ce récré-atelier a donc remporté un vrai succès, si bien que – lorsqu’un nouveau cycle a été proposé à la rentrée 2016 – le nombre de demandes d’inscription n’était pas loin de battre des records !

Mais que les enfants se rassurent : ils auront très certainement la chance de participer une prochaine fois à cet atelier, et de découvrir une nouveauté : le tissage en brick stitch (ou point de brique).