A la manière d’Arcimboldo (ECH)

Ecrit par Education sur . Publié dans 4. Les systèmes naturels et techniques, 5. Les représentations du monde et de l'activité humaine, Charruauds

Dans la cadre de l’opération “Un fruit pour la récré”, de jeunes artistes de l’école élémentaire des Charruauds, secondés par l’équipe d’animation périscolaire, se sont inspirés du peintre maniériste Giuseppe Arcimboldo pour réaliser une œuvre… alléchante :

1 fruit pour la recre _ ECH_2017
Tout comme l’artiste qui a réalisé à la fin de la Renaissance des portraits mélangeant des végétaux et des animaux, les enfants ont modelé des fruits en pâte à plâtre, qu’ils ont ensuite peints avec des effets les rendant plus réalistes.

La composition finale a été réalisée sur un panneau de bois, pour un rendu exposé pour le plaisir de tous dans le réfectoire.

De quoi nourrir l’appétit des convives, pour les découvertes culturelles comme pour le contenu de leur assiette !

Plus belle mon école, fleurissons-la ! (Nord – Charruauds – Sud – Garderose – Epinette – Carré – Centre)

Ecrit par Education sur . Publié dans 3. La formation de la personne et du citoyen, 4. Les systèmes naturels et techniques, 5. Les représentations du monde et de l'activité humaine, Carré, Centre, Charruauds, Epinette, Garderose, Nord, Sud

Pour accompagner la Ville dans sa démarche de fleurissement participatif (Clic), qui mieux que de jeunes jardiniers amateurs, enthousiastes et volontaires pour passer à l’action ? Petit bilan de ce printemps 2017, riche en projets fleuris pour les accueils périscolaires…

Sur l’école primaire du Nord-Saint Exupéry, les enfants ont décidé d’œuvrer pour leurs jeunes camarades de la maternelle, en fabriquant des jardinières, avec du bois de récupération, qui sont venues agrémenter le « jardin des petits », par ailleurs travaillé avec les enseignants dans le cadre du projet d’école.

Les primaires du Sud et de l’Epinette se sont lancées dans l’aménagement d’un espace fleuri, devant le bâtiment périscolaire pour l’une, en bordure de parc pour l’autre, qui a vu s’épanouir ces dernières semaines des pétales de toutes formes et couleurs, pour le plus grand ravissement des enfants et des insectes de passage.

A l’élémentaire Carré, ces derniers sont carrément invités à s’installer, avec la création d’une petite maison dédiée à leur habitation, qui trouvera sa place dans le fameux « jardin zen » périscolaire.Carré_printemps_5

Fameux, car ce jardin a fait l’objet d’un projet qui n’a pas attendu le printemps pour voir le jour. Inauguré en décembre dernier, les enfants se sont faits terrassiers, jardiniers et paysagistes pour imaginer cet espace vert –dans un environnement par ailleurs très urbain-, dédié au calme et à la contemplation, permettant tout au long de l’année de s’interroger sur des notions telles que la biodiversité et l’écologie.

Carré_printemps_1Carré_printemps_2Carré_printemps_3Et ce ne sont pas les petites grenouilles, depuis venues s’installer dans le bassin pour tenir compagnie aux poissons, qui vous diront le contraire…

Carré_printemps_4

(Vous pouvez agrandir la photo pour vous aider à trouver la grenouille…) 

Pour en finir sur ce jardin extraordinaire,  souhaitons la bienvenue aux deux derniers arbustes qui viennent d’y trouver leur place, un érable japonais et un pommier nain.

Pour l’élémentaire de Garderose, c’est non seulement le plaisir de planter collectivement des graines qui a marqué le printemps, mais aussi la volonté du Club Initiative périscolaire de profiter de l’occasion pour sensibiliser les parents à la protection de l’environnement. C’est ainsi que se sont vus être implantés à l’entrée de l’école un panneau « anti-mégots » et une boîte à idée pour embellir le site, le tout fabriqué par les enfants.

Dans les sites du centre-ville, les ateliers du printemps ont été l’occasion de planter des fleurs de rocaille et des plantes aromatiques dans un massif dédié à cet effet et dans des caisses en bois décorées par les enfants. Et pour sensibiliser leurs parents à la découverte du fruit de leur labeur qui vient agrémenter la cour, quoi de mieux qu’un atelier de création de fleurs en papier comme support d’invitation ?

Enfin, l’élémentaire Charruauds n’a pas été en reste dans cette célébration printanière,  avec la création de massifs surélevés autour des arbres de l’entrée de l’école, délimités par une bordure en osier et abritant aujourd’hui des plantes vivaces qui demandent peu d’arrosage. Et toujours dans sa démarche de réemploi d’objets recyclés, l’équipe périscolaire a aussi proposé la création de jardinières, certaines murales, dans de vieux bidons ayant retrouvé une nouvelle jeunesse après être passés sous le pinceau expert et coloré des enfants.

Charruauds_printemps_1Charruauds_printemps_3Charruauds_printemps_2

“Il y a des fleurs partout pour qui veut bien les voir”, a pu dire Matisse. Et sans doute plus encore dans les écoles libournaises, en ce printemps 2017…

Une Cabane à Jouer pour la rentrée (Charruauds)

Ecrit par Education sur . Publié dans 3. La formation de la personne et du citoyen, 4. Les systèmes naturels et techniques, Charruauds, Récré-ateliers

En 2016, dans le cadre d’une formation conjointe entre personnels enseignants et municipaux sur le Climat Scolaire, avait été présentée une expérimentation parisienne dont les concepteurs parlaient en ces termes :

«Il s’agit de transformer l’environnement humain et matériel existant dans les cours d’écoles, pour favoriser le jeu libre et créatif des enfants et permettre la réutilisation d’objets voués à être jetés. Un “coffre à jouer” géant posé dans les cours de récréation, rempli de matériel issu du recyclage, est mis à la disposition de tous les enfants de l’école.» (pour plus de renseignements : Clic et Clic)

La Ville a souhaité se réapproprier cette expérience en proposant qu’une école pilote puisse accueillir une «Cabane à Jouer» qui sera implantée dans la cour de l’école, dans le cadre d’une action commune scolaire/ périscolaire, travaillée en partenariat avec les parents d’élèves et porteuse des ambitions suivantes :

  • Proposer l’organisation d’un espace en extérieur qui permette de répondre aux besoins des enfants en matière d’activités ludiques, libres et autonomes ;
  • Développer l’expérimentation pédagogique favorisant un Climat Scolaire apaisé ;
  • Sensibiliser  la communauté éducative et les enfants à l’économie circulaire par la réutilisation d’objets.

L’école élémentaire des Charruauds s’est portée volontaire pour l’expérience.

Tout au long de l’année scolaire 2016-2017 et coordonné par la direction Education de la Ville, un groupe de pilotage s’est constitué autour de la directrice de l’école, de la référente municipale et d’un conseiller pédagogique de la circonscription. D’autres acteurs ont pu y être ponctuellement associés, selon les thématiques abordées : le directeur de l’ALSH qui partage les locaux sur le temps extrascolaire, un représentant du Syndicat Mixte Intercommunal de Collecte et de Valorisation du Libournais (SMICVAL), un ludothécaire et, bien entendu, les représentants des parents d’élèves.

Mode de fonctionnement, validation des objets récupérés, protocoles de sécurité, définition du rôle de chacun, modalités d’évaluation… Autant de sujets présentés en conseil d’école et qui ont animé ce groupe de pilotage, pour une Cabane à Jouer qui sera implantée cet été, en prévision d’une inauguration en septembre 2017 avec tous les acteurs du projet.

Dans cette attente, un récré-atelier “spécial Cabane à Jouer” est proposé en cette dernière période de l’année, avec un groupe de jeunes volontaires qui seront les ambassadeurs du projet auprès de leurs camarades, n’hésitant pas à se mettre en situation, avec un grand plaisir, pour un premier retour d’expérience…

Cabane_a_jouer3                           Cabane_a_jouer2

Cabane_a_jouer1

Pas d’échecs sans victoire (Carré – Centre – Charruauds – Epinette – Garderose – Nord – Sud )

Ecrit par Education sur . Publié dans 2. Les méthodes et outils pour apprendre, Carré, Centre, Charruauds, Epinette, Garderose, Nord, Récré-ateliers, Sud

Depuis la rentrée 2014, dans le cadre des récré-ateliers, les enfants ont notamment l’opportunité de s’initier à la pratique des échecs avec l’association l’Echiquier Libournais.

Pour faire suite aux récré-ateliers “Je joue aux échecs” mis en place dans les écoles primaire du Sud et élémentaire du Centre du 19 septembre au 2 décembre 2016, l’Échiquier Libournais a invité cette année encore, le 3 décembre dernier, les élèves initiés à participer à leur premier tournoi d’échecs.

Les nouveaux joueurs, récemment diplômés au premier grade du  “Pion d’honneur” de la Fédération Française des Échecs (FFE), ont ainsi pu mettre en avant leur sens tactique à partir des connaissances acquises pendant les ateliers, qui valorisent leurs aptitudes au calcul, à la concentration et à la prise de décision.

8 participants ont relevé le défi. Au final, c’est Victor qui a remporté le tournoi devant sa sœur Daphné, augurant de belles revanches à la maison. Les 4 premiers finalistes, Victor, Daphné, Nicolas et Antoine passent donc le grade supplémentaire du “Fou d’honneur”, alors que les autres participants sont promus “Cavaliers d’honneur”.

echec_ece

Une expérience à la fois conviviale et studieuse qui devrait être renouvelée à l’issue de chaque cycle d’initiation pour le plus grand plaisir des enfants et des parents concernés, qui ont été nombreux cette année à assister au tournoi.

Du 5 décembre 2016 et au 17 février 2017, ce sont les écoles primaires du Nord et de l’Épinette qui ont pu accueillir cette initiation aux échecs, avant les autres sites scolaires qui en bénéficieront sur les prochaines périodes de récré-ateliers.

Le Biblio’troc, ça continue ! (Carré – Centre – Charruauds – Epinette – Garderose – Nord – Sud )

Ecrit par Education sur . Publié dans 1. Les langages pour penser et communiquer, 3. La formation de la personne et du citoyen, Carré, Centre, Charruauds, Epinette, Garderose, Nord, Sud

Fin novembre dernier  a eu lieu la deuxième journée « Biblio’troc » sur les écoles élémentaires et primaires.

Dans la continuité de l’expérience menée l’an dernier, a été défini sur chaque site un espace dédié à l’échange de livres entre les enfants. Ceux qui le souhaitent, avec l’accord de leurs parents, alimentent cet espace en apportant de chez eux un ou plusieurs livres, revues et/ou magazines en bon état.

A titre d’exemple, à l’école élémentaire des Charruauds, la référente de l’école est revenue sur cette journée : « Un grand merci à Romane  qui a fait un don d’une trentaine de livres pour le troc. Un plaisir partagé qui a fait le bonheur de tous les enfants fréquentant l’accueil périscolaire et qui viennent à tour de rôle se régaler de lectures nouvelles. « J’avais besoin de faire de la place, il y a longtemps que j’y pensais ! », nous a dit Romane en déballant les livres de son sac. Ce fut aussi pour elle l’occasion de discuter de quelques-unes de ses lectures favorites. Des copines les avaient lus, un cercle de lecture improvisé est né, d’autres enfants ont dit qu’ils en amèneraient aussi … et c’est reparti pour le troc cette année ! »

Le cercle de lecture en pleine discussion

Le cercle de lecture en pleine discussion