Apprivoiser l’élément aquatique : tous au jardin ! (SUD)

Ecrit par Education sur . Publié dans 3. La formation de la personne et du citoyen, 4. Les systèmes naturels et techniques, Sud

En guise de jeunes pousses, 10 enfants en Grande Section de maternelle, scolarisés à l’école primaire du Sud, ont eu la chance de participer en cette fin d’année scolaire 2016-2017 au récré-atelier Jardin Aquatique, organisé par les professionnels de la piscine municipale et les animateurs périscolaires.
Cette activité leur a permis de découvrir un aspect de l’environnement proche de leur établissement scolaire -la piscine, de se familiariser avec l’élément aquatique et d’évoluer en autonomie grâce à différentes activités : marcher sur un tapis flottant, descendre d’un toboggan, jouer avec des accessoires tels que des planches, des frites, des ballons ou autres jouets multicolores et plus rigolos les uns que les autres.

Sous cet aspect ludique, ce sont d’autres objectifs qui étaient recherchés et qui ont été atteints : ces enfants, qui ne se seront en CP qu’à la rentrée prochaine, sont déjà plus à l’aise dans l’eau, n’ont plus peur d’être éclaboussés ou de mettre la tête sous l’eau, ils sautent dans le grand bain et, pour la plupart, n’ont même plus besoin de garder la frite de sécurité…

Vous en doutez ? La preuve par l’image :

DCIM100SPORT

DCIM100SPORT

DCIM100SPORT

DCIM100SPORT

De quoi bien préparer les baignades estivales !

 

 

Enregistrer

Plus belle mon école, fleurissons-la ! (Nord – Charruauds – Sud – Garderose – Epinette – Carré – Centre)

Ecrit par Education sur . Publié dans 3. La formation de la personne et du citoyen, 4. Les systèmes naturels et techniques, 5. Les représentations du monde et de l'activité humaine, Carré, Centre, Charruauds, Epinette, Garderose, Nord, Sud

Pour accompagner la Ville dans sa démarche de fleurissement participatif (Clic), qui mieux que de jeunes jardiniers amateurs, enthousiastes et volontaires pour passer à l’action ? Petit bilan de ce printemps 2017, riche en projets fleuris pour les accueils périscolaires…

Sur l’école primaire du Nord-Saint Exupéry, les enfants ont décidé d’œuvrer pour leurs jeunes camarades de la maternelle, en fabriquant des jardinières, avec du bois de récupération, qui sont venues agrémenter le « jardin des petits », par ailleurs travaillé avec les enseignants dans le cadre du projet d’école.

Les primaires du Sud et de l’Epinette se sont lancées dans l’aménagement d’un espace fleuri, devant le bâtiment périscolaire pour l’une, en bordure de parc pour l’autre, qui a vu s’épanouir ces dernières semaines des pétales de toutes formes et couleurs, pour le plus grand ravissement des enfants et des insectes de passage.

A l’élémentaire Carré, ces derniers sont carrément invités à s’installer, avec la création d’une petite maison dédiée à leur habitation, qui trouvera sa place dans le fameux « jardin zen » périscolaire.Carré_printemps_5

Fameux, car ce jardin a fait l’objet d’un projet qui n’a pas attendu le printemps pour voir le jour. Inauguré en décembre dernier, les enfants se sont faits terrassiers, jardiniers et paysagistes pour imaginer cet espace vert –dans un environnement par ailleurs très urbain-, dédié au calme et à la contemplation, permettant tout au long de l’année de s’interroger sur des notions telles que la biodiversité et l’écologie.

Carré_printemps_1Carré_printemps_2Carré_printemps_3Et ce ne sont pas les petites grenouilles, depuis venues s’installer dans le bassin pour tenir compagnie aux poissons, qui vous diront le contraire…

Carré_printemps_4

(Vous pouvez agrandir la photo pour vous aider à trouver la grenouille…) 

Pour en finir sur ce jardin extraordinaire,  souhaitons la bienvenue aux deux derniers arbustes qui viennent d’y trouver leur place, un érable japonais et un pommier nain.

Pour l’élémentaire de Garderose, c’est non seulement le plaisir de planter collectivement des graines qui a marqué le printemps, mais aussi la volonté du Club Initiative périscolaire de profiter de l’occasion pour sensibiliser les parents à la protection de l’environnement. C’est ainsi que se sont vus être implantés à l’entrée de l’école un panneau « anti-mégots » et une boîte à idée pour embellir le site, le tout fabriqué par les enfants.

Dans les sites du centre-ville, les ateliers du printemps ont été l’occasion de planter des fleurs de rocaille et des plantes aromatiques dans un massif dédié à cet effet et dans des caisses en bois décorées par les enfants. Et pour sensibiliser leurs parents à la découverte du fruit de leur labeur qui vient agrémenter la cour, quoi de mieux qu’un atelier de création de fleurs en papier comme support d’invitation ?

Enfin, l’élémentaire Charruauds n’a pas été en reste dans cette célébration printanière,  avec la création de massifs surélevés autour des arbres de l’entrée de l’école, délimités par une bordure en osier et abritant aujourd’hui des plantes vivaces qui demandent peu d’arrosage. Et toujours dans sa démarche de réemploi d’objets recyclés, l’équipe périscolaire a aussi proposé la création de jardinières, certaines murales, dans de vieux bidons ayant retrouvé une nouvelle jeunesse après être passés sous le pinceau expert et coloré des enfants.

Charruauds_printemps_1Charruauds_printemps_3Charruauds_printemps_2

“Il y a des fleurs partout pour qui veut bien les voir”, a pu dire Matisse. Et sans doute plus encore dans les écoles libournaises, en ce printemps 2017…

Le bricolage, un jeu d’enfant (Sud)

Ecrit par Education sur . Publié dans 2. Les méthodes et outils pour apprendre, 3. La formation de la personne et du citoyen, 4. Les systèmes naturels et techniques, Sud

Scier, visser, clouer, percer, poncer, peindre… Un vocabulaire que les enfants de l’accueil périscolaire de l’école primaire du Sud connaissent bien depuis le début de l’année scolaire !

En effet, les bricoleurs en herbe, accompagnés des animateurs, sont régulièrement invités à coopérer pour construire des jeux surdimensionnés en bois qui viennent alimenter le fonds ludique de l’accueil périscolaire, à partir de matériaux de récupération (bois de palettes, vieux tableaux, chutes diverses…).

 jeubois_ESU_5jeubois_ESU_2jeubois_ESU_1

Et s’ils peuvent en réaliser des modèles miniatures à ramener à la maison, l’objectif premier reste d’offrir à la collectivité de l’école de nouveaux supports ludiques et partagés, parfois inspirés de jeux connus, parfois totalement inventés, mais toujours réalisés avec patience, la volonté qu’ils soient agréables à l’œil et la satisfaction d’une création personnelle.

jeubois_ESU_3jeubois_ESU_4jeubois_ESU_6

Et il se murmure que de nouveaux projets de jeux surdimensionnés pourraient voir le jour d’ici la fin de l’année scolaire, verticaux ceux-ci, agrémentant les murs de l’école… Le suspens étant intolérable, nous ne résisterons donc pas à vous dévoiler le premier d’entre eux, fraichement fixé : apprendre à Faire ses lacets grâce à un lapin, oui, c’est possible, à la primaire Sud !

jeux_verticaux_ESU1jeux_verticaux_ESU2

 

 

Les forts du Fort (Sud)

Ecrit par Education sur . Publié dans 3. La formation de la personne et du citoyen, Sud

esu_fevrier_1900_2017

En février dernier, parents et enfants de l’école primaire du Sud avaient pu vivre une soirée particulièrement originale concoctée par l’équipe d’animation périscolaire, sur la thématique des cabinets de curiosité du début du XXème siècle. Entre chasse aux trolls, cueillette de senteurs, jeux d’observation minutieuse ou visite d’une exposition aussi farfelue que passionnante, ALOA est passé à coté d’un bel article…

Faute avouée à demi pardonnée, d’autant plus que l’équipe d’animation n’en finit pas de proposer de nouvelles aventures à partager, avec la complicité des enfants. Pour preuve, cette soirée Fort Moyard du jeudi 13 avril 2017…

Tigres en cage, personnages hauts en couleurs chargés de faire passer des épreuves non moins colorées, clés à trouver… et même un Père Chouras Junior, plus vrai que nature, étaient au rendez-vous ! Non, toute ressemblance avec une certaine émission télévisée n’est pas du tout fortuite…

esu_moyard

Pour remporter des clés, nombreuses étaient les difficultés. Il fallait, par exemple, faire fonctionner sa mémoire, avec le jeu de Lady’Color, et ses séquences colorées à reproduire… Pas aussi facile que ça en a l’air !

esu_ladycolore

Cléo, quant à elle, proposait aux enfants de glisser leurs mains dans d’antiques pots remplis de… de quoi ? On ne le saura pas, mais les grimaces des participants valaient tous les discours !

esu_cleo

Boyana et son épreuve de coopération invitaient les enfants à chausser quatre par quatre des skis, et à avancer ensemble. Pas si facile, encore une fois ! Tout comme les casse-têtes du Père Chouras Jr qui ont intrigué plus d’un enfant (et d’un parent !).

Entre deux épreuves, les courageux aventuriers ont également pu partager des jeux de société, accompagnés par un ludothécaire.esu_ludo_chouras

 

Les participants ont même eu droit à un « Mélinda, tête de tigre ! », qui a fort heureusement vu  les grands félins (en peluche) rester bien dociles pour ne dévorer aucun enfant. Ouf…

esu_tigres

 

C’est ainsi qu’épreuves après énigmes, les enfants ont pu collecter des indices, leur permettant de découvrir le thème de la prochaine soirée parents-enfants. Fin du suspens : elle sera sous le signe des super-héros. Préparez masques, capes et collants, cette future super-soirée viendra sonner le début des vacances d’été…

En attendant, au vu des sourires et des rires échangés, nul doute que parents et enfants ont encore passé un très bon moment, avec ou sans trésor à la clé.

Pas d’échecs sans victoire (Carré – Centre – Charruauds – Epinette – Garderose – Nord – Sud )

Ecrit par Education sur . Publié dans 2. Les méthodes et outils pour apprendre, Carré, Centre, Charruauds, Epinette, Garderose, Nord, Récré-ateliers, Sud

Depuis la rentrée 2014, dans le cadre des récré-ateliers, les enfants ont notamment l’opportunité de s’initier à la pratique des échecs avec l’association l’Echiquier Libournais.

Pour faire suite aux récré-ateliers “Je joue aux échecs” mis en place dans les écoles primaire du Sud et élémentaire du Centre du 19 septembre au 2 décembre 2016, l’Échiquier Libournais a invité cette année encore, le 3 décembre dernier, les élèves initiés à participer à leur premier tournoi d’échecs.

Les nouveaux joueurs, récemment diplômés au premier grade du  “Pion d’honneur” de la Fédération Française des Échecs (FFE), ont ainsi pu mettre en avant leur sens tactique à partir des connaissances acquises pendant les ateliers, qui valorisent leurs aptitudes au calcul, à la concentration et à la prise de décision.

8 participants ont relevé le défi. Au final, c’est Victor qui a remporté le tournoi devant sa sœur Daphné, augurant de belles revanches à la maison. Les 4 premiers finalistes, Victor, Daphné, Nicolas et Antoine passent donc le grade supplémentaire du “Fou d’honneur”, alors que les autres participants sont promus “Cavaliers d’honneur”.

echec_ece

Une expérience à la fois conviviale et studieuse qui devrait être renouvelée à l’issue de chaque cycle d’initiation pour le plus grand plaisir des enfants et des parents concernés, qui ont été nombreux cette année à assister au tournoi.

Du 5 décembre 2016 et au 17 février 2017, ce sont les écoles primaires du Nord et de l’Épinette qui ont pu accueillir cette initiation aux échecs, avant les autres sites scolaires qui en bénéficieront sur les prochaines périodes de récré-ateliers.